NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Les exchanges Bitcoin confrontés à un afflux massif de nouveaux utilisateurs

Pendant que la plupart des rues se vident au nom du confinement, l’ambiance est complètement différente sur les exchanges cryptographiques. Selon les dernières statistiques, du début du confinement à ce jour, plusieurs exchanges Bitcoin (BTC) ont enregistré une augmentation massive – double ou triple de leur taux habituel de nouvelles inscriptions dans certains cas – de leur nombre d’utilisateurs. Paradoxalement, certains de ces exchanges ont parallèlement signalé une baisse de revenus sur la même période. Plus de détails dans la suite.

bitcoin

Confinés, ils s’intéressent de plus en plus au système financier alternatif : Bitcoin

Depuis le début du confinement, l’exchange crypto Kraken a connu 83% d’augmentation des inscriptions et 300% d’augmentation des vérifications intermédiaires (les procédures KYC aboutissant au dépôt de fiat) tandis que le taux d’augmentation des nouvelles inscriptions est passé à 100% sur l’exchange peer-to-peer Paxful. En clair, ça grouille sur les exchanges crypto depuis que les mesures de confinement ont été généralisées.

Les exchanges de Bitcoin Luno et Bitfinex ne sont pas en reste. Le premier a annoncé une augmentation de 50% du taux de création de comptes et le deuxième, 30% d’augmentation du nombre d’utilisateurs actifs.

Si Lennix Lai, le directeur des marchés financiers de l’exchange de BTC OKEx pense que la baisse des prix des cryptos a joué un rôle essentiel, le stratège Bitcoin de l’exchange Kraken, Pierre Rochard, croit que ces chiffres indiquent que les personnes confinées ont commencé à s’éloigner du système financier traditionnel.

Pour lui, les gens se servent du BTC comme moyen de protestation, à défaut de pouvoir protester contre le système financier traditionnel.

Paradoxalement, des exchanges ont quand même signalé une baisse de revenus, bien que leur nombre d’utilisateurs ait augmenté.

Les exchanges se vident de Bitcoin : les traders se réfugient dans les stablecoins

Bien qu’ayant connu 100% d’augmentation des nouvelles inscriptions, l’exchange peer-to-peer Paxful a quand même signalé une baisse de 10% de ses revenus. Et le même phénomène a été remarqué sur plusieurs exchanges.

La société d’analyse de marché Glassnode a conclu que les traders ont beau affluer vers les exchanges Bitcoin, la forte volatilité du BTC a encouragé les retraits de Bitcoin qui sont en constante augmentation depuis le 18 mars.

En général, les traders ont préféré investir dans les stablecoins pour protéger leurs fonds. Selon les données issues de Viewbase, au cours des sept derniers jours par exemple, un approvisionnement de près de 223 millions de dollars du stablecoin Tether a été fait sur les exchanges pour satisfaire la demande.

Ainsi, le volume de Bitcoinqui avait atteint 74 milliards de dollars le 13 mars dernier – est tombé à 28 milliards de dollars il y a quelques jours, son plus bas niveau ce mois-ci.

Toutefois, cela n’est pas une raison de s’emballer. Même si les retraits de BTC ont eu un impact sur le résultat net de certains exchanges Bitcoin, les BTC retourneront dans les portefeuilles dès que le cours de la crypto se sera stabilisé.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo