A
A

Les exchanges vont-ils manquer d’Ether (ETH) ?

mer 20 Jan 2021 ▪ 12h08 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

A quand un nouvel ATH pour l’Ether (ETH) ? Les fondamentaux de ce dernier montrent que l’ETH pourrait suivre la voie de son grand frère.

Quand Ethereum rappelle Bitcoin

Les réserves d’Ethers sur les exchanges ont diminué. Selon les données de Glassnode publiées sur Twitter le 15 janvier 2021, ces réserves avaient chuté de plus de 10 % au cours des 2 jours précédents.

Bitcoin (BTC) se trouvait dans une situation similaire lorsque les réserves de BTC sur les exchanges sont descendues à leur plus bas niveau depuis 2017, avant le début de son bull run.

Une pénurie de l’offre de Bitcoin a conduit le BTC à un nouvel ATH au niveau des 42 000 USD ; les analystes estiment que l’ETH pourrait suivre la même voie.

Glassnode indique que l’offre active d’Ethers est à son plus bas niveau depuis 19 mois à 14 673 836. Le précédent creux avait été observé en novembre 2020.

Lorsque les réserves de Bitcoin avaient chuté de manière drastique, les institutions ont continué à acheter du BTC et le prix de ce dernier a quadruplé dans les 90 jours qui ont suivi.

Le cycle actuel de l’ETH est similaire à celui du Bitcoin. Le volume de recherches d’Ethereum sur Google a atteint récemment un ATH.

Le market cap de l’ETH a également atteint un plus haut historique – ce qui ne s’est jamais produit durant les alt season précédentes.

Pour une dérive à la hausse

Après une hausse de 800% du cours de l’ETH depuis janvier 2020, la poursuite de la trajectoire haussière est-elle possible ?

La balle est dans le camp des marchés des produits dérivés. Le 16 janvier 2021, l’intérêt ouvert sur les options ETH s’élevait à près de 1,6 milliard de dollars – un chiffre cependant inférieur au récent ATH. Le volume des transactions avait atteint près de 17 milliards de dollars.

Bien que ces chiffrent n’annoncent pas une hausse, il est probable que la demande dépasse l’offre ce qui entraînerait une augmentation du cours de l’ETH.

Parallèlement, la demande croissante d’Ethers suite au lancement de l’ETH 2.0, pourrait conduire à une pénurie d’ETH.

Jusqu’à quel point la demande d’ETH peut-elle augmenter ? Une DeFi qui repart à la hausse, le staking sur l’ETH2 et la sortie de nouvelles fonctionnalités de la v2 du réseau, ou encore l’entrée des institutionnels sur les marchés sont autant de facteurs qui jouent en faveur d’une poursuite du rallye haussier de l’Ether. L’utilité finira-t-elle par l’emporter sur la rareté ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !