Se connecter S'abonner

Les Security Tokens (STO) en Plein Crash, Volume en Baisse de 60% en Septembre

L’Autorité des Marchés Financiers en France avait proposé une piste pour mieux sécuriser les Security Tokens (STO). Ces derniers pourraient d’ailleurs être l’avenir des investissements cryptos. Les STO ont connu des mois florissants avant de subir récemment une grosse chute.

4 mois au paradis grâce aux Seychelles

Les STO étaient décrits comme l’une des innovations les plus prometteuses de la cryptosphère.

De mai à août 2020, les rendements du secteur se situaient entre 113% et 280% : selon les données du Security Token Group, le marché a connu une progressive massive des gains passant de 998 000 USD à près de 22 millions de USD.

Malgré un mois de septembre 2020 en berne pour la grande majorité des cryptomonnaies, les STO sont parmi les rares actifs à avoir enregistré des performances acceptables avec un volume de trading total de 9,15 millions de dollars.

La capitalisation boursière des STO a augmenté de 4% au cours de septembre 2020, pour atteindre les 528,6 millions de dollars.

Cette croissance serait due au listing de 3 tokens sur la plateforme basée aux Seychelles, MERJ : le STO de l’exchange MERJ-S, le token OST1 d’Uprets et le MSTV-S de Minervest.

Le drop de septembre après les vacances

Toutefois, après cette croissance spectaculaire qui s’est étendue sur une durée de 4 mois, les volumes de trading des STO ont diminué de près de 60%.

De nombreux tokens sont victimes de cette baisse de volume : le volume du token TZROP, qui contribue à la moitié des transactions du marché, est passé de 11,8 millions de dollars au mois d’août 2020, à 5,3 millions de dollars au mois de septembre 2020.

Son cours est également à la baisse, passant de 7,26 USD à 7,10 USD, soit une diminution de 2% en un mois.

Le token OSTKO a suivi la même trajectoire avec une baisse de son cours de 1,5% ; le volume de ses transactions est passé de 9,6 millions de dollars à 3,6 millions de dollars.

Blockpulse et Lemonway se sont associés pour créer une plateforme de blockchainisation de l’actionnariat grâce aux STO. Les STO pourraient financer, de manière plus sécurisée pour les investisseurs, la réalisation de belles idées. ArtID avait d’ailleurs lancé une STO sur Ethereum pour financer son développement. Le constat d’une baisse des volumes de trading et du prix des STO doivent pour le moment être interprétés comme tel : un simple constat. Il faudra d’autres indices pour confirmer éventuellement un désintérêt structurel pour les Security Tokens.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo