NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Les utilisateurs de Bitcoin (BTC) se contrefichent de leur vie privée (étude)

On déteste les procédures KYC mais, on boude les cryptos privées. Les cryptophyles semblent être à l’aise sur le fait de dévoiler au grand public l’historique de leurs transactions. L’une des philosophies originelles de la cryptosphère se perd ; les Etats doivent applaudir cet amour de la transparence ou plutôt cette inconscience.

Sacrifier la vie privée au profit de la transparence

La confidentialité ne serait pas un argument de vente suffisant pour une crypto. Un rapport publié par Coin Metrics indique que les transactions quotidiennes combinées du Monero (XMR), du Zcash (ZEC) et de Grin (GRIN), correspondent à 6% de celles de Bitcoin (BTC). Les traders et les investisseurs semblent donc privilégier la transparence à la confidentialité.

Les utilisateurs des 3 cryptos précédentes, ne tirent pas par ailleurs parti de la totalité des fonctions offertes par celles-ci : à titre d’exemple, moins de 2% des transactions ZEC sont entièrement protégées.

Et pourtant, Monero, Grin et Zcash possèdent des fonctionnalités qui leur permettent d’améliorer la confidentialité des transactions.

Ainsi, Zcash inclut une technologie baptisée zk-SNARK pour anonymiser toutes les informations relatives aux transactions.

Monero, quant à lui, utilise un processus qui permet d’associer les transactions réelles d’un utilisateur à des leurres.

Enfin, Grin est basé sur le protocole Mimblewimble qui permet de masquer les montants des transactions et d’agréger ces dernières.

Cryptophyles, couvrez-vous !

Coin Metrics indique que l’adoption des cryptomonnaies par le grand public devrait s’accompagner d’un retour au principe originel du respect de la vie privée.

Dans le cas contraire, l’idée d’un système de transactions anonymes pourrait tout simplement disparaître.

Les cryptomonnaies privées ne sont pas toutefois faciles à utiliser : certains exchanges ont délisté celles-ci de leurs plateformes pour se conformer aux règlementations gouvernementales.

Les services comme CoinJoin avec Wasabi wallet et Whirlpool se présentent comme une solution potentielle face à des exchanges qui jouent de plus en plus le jeu du « on dévoile tout » des autorités de régulation.

Whirlpool aurait enregistré une augmentation significative de son activité au mois d’août 2020 avec un total de 2 429 BTC mélangés, soit environ 30 millions de dollars.

Et il dire qu’il y en a encore qui croit que Bitcoin est une crypto anonyme, permettant de réaliser impunément des transactions illicites. On vit à une époque où il faudrait donc pondre un long article ou dispenser un cours complet sur l’importance de la vie privée. Ce qui fut évident autrefois, n’est plus un réflexe aujourd’hui. Allez, on se met tous à publier sur les réseaux sociaux, une photo de sa carte bancaire (recto verso s’il vous plait), une capture d’écran de son relevé de compte. C’est plus fun que de rester dans l’ombre !

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo