L’Exchange Kraken Dessine les Bases de la Banque du Futur

On avait écrit un article sur l’intention de Kraken de devenir une banque, c’est chose faite et bien évidemment, TheCoinTribune est là pour couvrir le sujet. Le poulpe marche désormais sur les plates-bandes des banques et pourraient leur causer des soucis, même si ses tentacules ne sont pas pour le moment libres de tout mouvement.

Le Wyoming libère le Kraken dans le secteur bancaire

Kraken a obtenu récemment une licence lui permettant d’opérer en tant que banque sur le territoire américain.

L’Etat du Wyoming a approuvé la requête de l’exchange pour devenir la première Special Purpose Depository Institution (SPDI).

Kraken Financial sera autorisé à fournir des services de dépôts, des services de conservation et des services fiduciaires pour des actifs numériques.

Dans le podcast Unchained de Laura Shin, le directeur financier de Kraken, David Kinitsky, explique que l’accès direct au système de paiement fédéral permettrait d’intégrer efficacement les mécanismes de retrait, de paiement et de financement dans l’architecture de l’exchange.

Kraken devrait développer une nouvelle gamme de produits :

  • Cartes de crédit adossées aux actifs numériques comme le Bitcoin (BTC)
  • Staking
  • Produits d’investissement
  • Et bien d’autres à découvrir

Les clients devraient donc bénéficier d’une amélioration considérable de la qualité de service.

Kinitsky mentionne que les investisseurs institutionnels bénéficieront également de ces nouveaux avantages.

Kraken Financial : des tentacules entravés

Contrairement aux banques commerciales traditionnelles, Kraken Financial est soumis à une contrainte qui limite l’utilisation abusive de ses réserves.

L’exchange est en effet tenu de conserver 100% de ses réserves et, sera donc dans l’impossibilité de prêter les fonds des déposants pour obtenir des revenus.

Selon Kinitsky, Kraken dispose de nombreuses options pour assurer la pérennité de ses activités, en tant qu’institution bancaire : les actifs libellés en dollars américains, tels que les bons du Trésor ou d’autres types d’actifs très bien notés, peuvent générer des revenus.

Kinitsy reconnaît que dans le contexte actuel, les rendements peuvent être limités compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt.

Kraken pourra également obtenir des intérêts sur les actifs déposés et conservés par leurs soins.

Les exchanges sont-ils voués à devenir des banques ? Est-ce la meilleure stratégie pour augmenter le taux d’adoption des cryptomonnaies ? On attend de voir si Binance ou OKEx suivront cette voie. Ça pourrait obliger les banques à assaisonner leurs services actuels d’une sauce crypto pour éviter qu’ils ne tombent dans l’obsolescence. Kraken est-t-il à l’origine d’une première fracture sur le mur séparant banques traditionnelles et crypto-exchanges ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés