L'or numérique Bitcoin échangeable en P2P contre de l'or physique grâce à Paxful

jeu 09 Avr 2020 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

On mine du Bitcoin (BTC), en revanche on passe par les exchanges pour acheter de l’or : les temps ont bien changé mais, la fièvre de l’or est toujours là. Le métal jaune est toujours aussi prisé par les investisseurs, moins pour son éclat, que pour sa valeur qui n’a cessé d’augmenter au fil des siècles. Paxful y voit une opportunité

Acheter de l’or… avec de l’or (numérique)

Le 7 avril 2020, Paxful annonce le lancement du trading en peer-to-peer de la paire Bitcoin/Or sur sa plateforme.

Le PDG et fondateur de Paxful, Ray Youssef, justifie cette initiative par la « demande étonnamment élevée » d’or par les clients.

Pour sécuriser la transaction, Paxful garde les Bitcoins au chaud jusqu’à la confirmation de la livraison de l’or. Les transactions doivent être clôturées dans les 21 jours qui suivent son ouverture sur la plateforme.

Ray Youssef  a déclaré que l’ajout de l’or – « utilisé comme une valeur refuge pendant des millénaires » – sur sa plateforme, était la prochaine étape évidente pour Paxful qui avait prévu depuis un certain temps de soutenir le commerce de l’or numérique, de l’or physique et d’autres « biens et actifs ».

KYC, passage obligé

Le 29 mars 2020, Paxful annonce un partenariat avec Chainalysis pour surveiller les transactions sur sa plateforme, afin d’identifier les fraudes et autres transactions illégales.

Les utilisateurs qui vendent de l’or sur la plateforme peuvent ainsi être soumis à des contrôles de « diligence raisonnable renforcée ».

Paxful exige une vérification complète de l’identité et de l’adresse d’un utilisateur ayant effectué plus de 50 USD de transaction dans l’historique de son compte, une mesure nécessaire pour être en conformité avec les obligations de lutte contre le blanchiment d’argent (KYC/AML).

Le PDG de Paxful déclare que les équipes juridiques et de conformité de Paxful ont « examiné » en profondeur les implications juridiques en matière de soutien au commerce de l’or.

Du Bitcoin contre de l’or : l’idée est séduisante mais, les bitcoiners se résoudront-ils à se séparer de leur or numérique pour acheter de l’or physique ? Viendra le jour où les investisseurs chercheront à acquérir du Bitcoin en échange de l’or physique : la roue tourne, le temps est du côté du Bitcoin – en tout cas, on se plait à le croirel’alchimie opérera bientôt, après ce halving imminent.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.