Nouvel ATH pour Chainlink (LINK) : fait. Et après ?

À l’instar du Bitcoin (BTC), c’est l’ensemble du marché cryptographique qui a connu une croissance ces derniers mois. Chainlink a ainsi enregistré une hausse de plus de 200 % au cours du mois dernier et a continué sur cette lancée en 2021. Une performance inédite a naturellement découlé de cette situation à savoir un nouveau record de prix enregistré à 26,60 dollars. Maintenant qu’il se retrouve aux premières loges, les débats dans la communauté s’articulent essentiellement autour de la prochaine étape à franchir par l’altcoin. Certains se mettent ainsi à rêver que les investisseurs institutionnels prennent d’assaut le marché de LINK amplifiant sa course vers les sommets. 

Un mouvement haussier maintenu par la croissance des adresses actives

Avant d’afficher une telle performance sur le marché, l’actif a connu un impressionnant redressement dans la nuit du 21 au 22 janvier. Alors que sa valeur était rapidement descendue jusqu’à 16,7 dollars, LINK a su rebondir immédiatement pour atteindre son nouvel ATH contre toute attente. En effet, ce redressement s’est produit alors que la valeur du Bitcoin venait de descendre en dessous des 32 000 dollars. Une situation qui milite en faveur de la thèse d’une non-corrélation entre les deux actifs, chose qui aurait été bénéfique à court terme pour l’altcoin.

En effet, son importance aura automatiquement été impactée positivement au sein de l’espace cryptographique, l’actif attirant davantage les investisseurs. Pour se rendre compte de cette réalité, il faut observer le ratio d’offre en bourse de LINK qui a actuellement atteint son niveau le plus bas de l’année. Si de telles performances ont été possibles, c’est notamment à cause du nombre d’adresses actives sur le marché qui se trouve être en perpétuelle croissance. Celles-ci ont en effet augmenté de 143% sur le trimestre écoulé selon les données publiées par Santiment.

Il est bien connu que Grayscale a joué un rôle important dans la hausse du bitcoin en permettant aux investisseurs institutionnels de s’exposer davantage à la cryptomonnaie. La même situation pourrait se produire à l’avenir pour LINK de l’avis de quelques analystes. Dans le sillage de la vague de désolidarisation envers le XRP en décembre dernier, beaucoup spéculaient sur le fait que le fonds allait bientôt ouvrir un trust dédié à LINK. La tendance actuelle au sein de l’industrie penchant beaucoup plus en faveur Ethereum, l’arrivée des investisseurs institutionnels sur ce marché devrait prendre un peu plus de temps. Une chose est sure, LINK aura son mot à dire dans l’altseason qui s’annonce.

En attendant son heure de gloire, Chainlink continue d’étendre son influence auprès d’autres projets de l’espace cryptographique qui finissent par l’adopter. C’est notamment le cas des protocoles DeFi majeurs comme Synthetix (SNX) et Kyber Network (KNC) ou encore de la plateforme Agoric.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés