Se connecter S'abonner

Pour Steve Forbes, Bitcoin (BTC) est encore trop volatil pour être une réserve de valeur

Le débat portant sur le duel entre l’or et le Bitcoin (BTC) pour déterminer lequel des actifs représente la meilleure valeur refuge n’est pas près de prendre fin. Alors que les défenseurs de la cryptomonnaie ne cesse de vanter les mérites de l’actif, le camp des conservateurs en face vient de trouver un nouvel allié. Steve Forbes, puisque c’est de lui qu’il s’agit, vient de déclarer que le Bitcoin n’était pas une bonne réserve de valeur à long terme recommandant plutôt aux fortunés de miser sur le métal précieux.

Steve Forbes, Bitcoin

La volatilité et le plafond de l’offre du bitcoin limiteraient son utilité

C’est au cours de son émission What’s Ahead disponible sur YouTube que l’homme qui dirige le magazine Forbes a livré ses impressions sur le bitcoin. Après avoir affirmé qu’il préférait préserver sa fortune en achetant de l’or, l’intéressé a expliqué les raisons pour lesquelles le bitcoin n’avait pas sa préférence. « Le plus grand stimulant du boom des bitcoins est la crainte que la Réserve fédérale et les autres banques centrales n’impriment trop de monnaie » fait-il remarquer dans un premier temps. En d’autres termes, le salut de la cryptomonnaie ne passerait que par une mauvaise politique monétaire des institutions.

Il s’est ensuite attaqué à l’utilisation qui est faite aujourd’hui de la cryptomonnaie pour la déconseiller à ceux qui voudraient en faire un investissement pour conserver la fortune familiale. « Un steak un jour, de la nourriture pour chien le lendemain, un filet le jour d’après » s’amusa-t-il pour rappeler les fluctuations incessantes du prix de l’actif. Ceci l’amène donc à conclure que : « le Bitcoin reste trop volatile pour être une réserve de valeur à long terme comme l’or l’a toujours été ». S’appuyant sur le fait que « la limite arbitraire de l’offre de bitcoin entravera sérieusement son utilité future », M Forbes en déduit que l’actif ne saurait être une valeur refuge pérenne.

Le bitcoin pourrait bien devenir le nouvel or, mais ce jour n’est pas encore arrivé

L’argument de l’offre limité du bitcoin est aussi valable pour l’or à la seule différence que celle-ci n’est pas encore connue. Conscient de cette réalité, M. Forbes s’est bien gardé de prétendre que la disponibilité de l’or sur terre était infinie se contentant d’affirmer que son offre augmentait d’environ 2% en moyenne par an. À l’instar du bitcoin, le métal précieux connaitra une indisponibilité sur le marché et pourrait dès lors perdre sa place de valeur refuge. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle M. Forbes a bien été obligé d’admettre que le bitcoin pourrait bien devenir le nouvel or, même s’il estime que ce jour est encore loin d’être arrivé.

S’il conteste dans l’immédiat la capacité du bitcoin à assurer un rôle de valeur refuge, M. Forbes lui reconnait bien ce potentiel une fois le règne de l’or arrivé à son terme. En attendant qu’un tel jour se lève, les détenteurs du bitcoin devront donc tenir le coup et ne pas céder leur position face à la volatilité de l’actif.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo