JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Van Eck défend que Bitcoin (BTC) est moins volatil que les stocks

Dès fois c’est confiné, dès fois ça explose : tout dépendrait de l’humeur des taureaux ? Bitcoin (BTC) a effectué un rallye de plus de 70% depuis le mois d’octobre 2020. Bitcoin ne serait pas pour autant plus volatil que les actifs traditionnels. Van Eck publie un rapport flatteur sur Bitcoin qui n’est pas destiné aux investisseurs institutionnels.

Bitcoin ressemble au S&P500

La société d’investissement Van Eck publie un article indiquant que Bitcoin est moins volatil que la plupart des actions cotées au S&P500.

La société allemande a indiqué qu’en dépit de sa réputation d’actif volatil, Bitcoin se négocie avec une volatilité comparable à celle des actions plus grandes entreprises au monde.

Sur une base annuelle, 29% des actions du S&P500 ont enregistré des fluctuations de prix plus importantes que Bitcoin ; sur une période de 90 jours, 22% de ces actifs ont connu des variations supérieures.

Bitcoin n’est pas dangereux : le petit mot pour la SEC

Cette étude est d’autant plus singulière vu que les produits phares de Van Eck sont développés autour de l’un des concurrents de Bitcoin : l’or.

Les fonds aurifères représentent la majorité des actifs gérés par la société d’investissement : elle avait créé le premier fonds aurifère, INIVX, en 1968 et le premier Exchange Traded-fund (ETF) pour l’or en 2006.

Malgré sa préférence pour l’or, Van Eck ne rejette pas Bitcoin : la société propose un produit Bitcoin négociable en Bourse à destination des investisseurs institutionnels et, a effectué plusieurs dépôts auprès de la SEC pour un ETF Bitcoin.

Van Eck a récemment publié un rapport dans lequel la société indiquait que les investisseurs institutionnels devraient investir dans Bitcoin.

Van Eck s’est heurté à de nombreux obstacles règlementaires lors de son dernier projet ETF Bitcoin : cette étude viserait à apaiser les craintes de la SEC et non celles des investisseurs qui manifestent un grand intérêt pour les actifs garantis par Bitcoin.

Un BTC qui surperforme les actifs traditionnels mais qui ne serait finalement pas plus volatil que ces derniers : Bitcoin serait donc l’exception qui confirme la règle en matière de couple rentabilité – risque ? Le BTC réussira-t-il son pari de séduire les institutionnels – pas tous mais en grande partie, il y aura toujours les dinosaures comme Warren Buffet ou les haters BTC qui joueront à un double jeu comme Peter Schiff ? La SEC entendra-t-elle les arguments de Van Eck ? Un nouvel ETF Bitcoin SECouerait les marchés dans le bon sens.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo