NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Voici pourquoi Facebook Diem n’est en rien une menace pour le Bitcoin (BTC)

Retardé depuis plusieurs mois par les régulateurs Américains, le projet Libra de Facebook devient Diem. Facebook espère ainsi éviter que son nom soit trop souvent associé à ce projet de monnaie digitale qui sera dirigé par la Diem Association. Certains médias généralistes semblent croire que l’initiative de Facebook sera de nature à menacer le Bitcoin dans les années à venir. Dans cet article, je vous explique pourquoi le Diem de Facebook ne sera en rien une menace pour le Bitcoin dont les buts sont bien plus profonds.

Préambule

Annoncé en grande pompe en Juin 2019, le projet de monnaie digitale Libra de Facebook a rapidement déclenché les foudres des principales puissances économiques de la planète. La Libra de Facebook ambitionnait initialement d’être un stablecoin adossé à un panier des principales monnaies mondiales (U.S. dollar, euro, yen, livre sterling, …).

Avec la Libra Association, Facebook a voulu montrer que cette monnaie digitale n’était pas la sienne, mais bien une monnaie gérée par une entité indépendante au sein de laquelle on retrouvait des grands noms comme Visa, PayPal, Mastercard, Coinbase, eBay, Spotify, Lyft, Uber, …

Pourtant, tout le monde avait bien compris que cette monnaie digitale d’entreprise était bien la propriété de Facebook.

Les ambitions initiales du projet Libra de Facebook ont été revues à la baisse

Dans ces conditions, les gouvernements des principales puissances du monde ont tout de suite vu le danger que représentait Facebook pour les prérogatives des Etats : la création monétaire. Les régulateurs Américains ont été particulièrement sévères avec Facebook en demandant d’innombrables garanties que la Libra Association a tardé à présenter.

Ces garanties étaient liées notamment au contrôle de la provenance des fonds ou encore le respect de la vie privée puisque Facebook avait prévu de développer le wallet Calibra, et de l’intégrer à l’ensemble de ses services existants, de WhatsApp à Instagram en passant par Facebook Messenger.

Les autorités Américaines ont ensuite fait pression sur plusieurs grands noms associés au projet. Visa, PayPal, ou encore Mastercard ont rapidement compris que s’ils persistaient à rester dans le projet Libra de Facebook, leurs activités principales seraient elles-mêmes menacées par les autorités Américaines.

En fin d’année 2019, Visa, PayPal, Mastercard et eBay avaient donc annoncé qu’ils quittaient le projet Libra.

Alors que le lancement officiel était prévu au milieu de l’année 2020, Facebook fut dans l’obligation de revoir ses plans. Les ambitions du projet initial n’ont cessé d’être revues à la baisse au fil des mois.

Libra devient Diem, mais Facebook ne trompe personne

En cette fin d’année 2020, Facebook revient à la charge en annonçant le renommage du projet Libra en Diem. Le but est évident : faire en sorte que ce projet apparaisse comme moins lié à Facebook. La Libra était immédiatement associée à Facebook. Ceci augmentait la crainte de voir Facebook être la seule entité réellement décisionnaire au sein de l’association.

Exit la Libra Association, il faudra désormais parler de Diem Association. Le logo de la Libra reste cependant le même pour Diem. On tente de faire du neuf avec du vieux, mais on garde les éléments visuels tout de même.

Le wallet Calibra de Facebook change aussi de nom puisqu’il s’appelera désormais Novi. Sur le fond, cela ne change rien. Le but de Novi sera de permettre aux utilisateurs d’envoyer de l’argent via des applications telles que WhatsApp ou Facebook Messenger.

L’objectif ambitieux d’avoir 100 participants de renommée mondiale dans le projet est abandonné. L’association Diem reste avec 27 membres.

La Diem Association n’émettra que le Diem dollar pour commencer

Basée en Suisse, l’association planifie d’émettre un stablecoin qui sera adossé uniquement sur le dollar Américain. Ce premier stablecoin du projet Diem sera appelé Diem dollar.

Fini donc le stablecoin unique basé sur un panier des principales monnaies mondiales comme Facebook en avait l’ambition initialement.

Dans le futur, l’association pourrait ensuite envisager l’émission d’autres version du Diem : le Diem euro, le Diem yen, … Tout dépendra du succès du Diem dollar et de l’accueil qui sera réservé par les régulateurs occidentaux.

Le CEO du projet, Stuart Levey, espère que les changements opérés par la Diem association seront bien accueillis par les régulateurs des principales puissances économiques mondiales :

“Nous pensons que toutes ces caractéristiques de conception constituent un projet que les autorités de réglementation accueilleront favorablement.”

Stuart Levey allant même jusqu’à espérer que les banques centrales puissent trouver avantageux d’utiliser l’infrastructure du projet Diem dans le futur pour leur propres monnaies digitales.

L’utopie de certains n’a pas de limite.

Certains médias veulent vous faire croire que le Diem est une menace pour le Bitcoin

Que le nom soit Libra ou Diem, les gouvernements du monde entier voient dans cette monnaie digitale d’entreprise que veut créer Facebook une menace. Avec ses 2 milliards d’utilisateurs, et les affaires de non respect de la vie privée dans lequel le groupe est impliqué, Facebook dérange.

J’ai pu lire des articles dans des médias généralistes expliquant que le Diem allait représenter une menace pour le Bitcoin.

Lire de telles inepties est consternant. Mais avec le temps, on finit par s’y habituer. Comment espérer autres choses de personnes qui ne comprennent rien à ce que représente le Bitcoin. Les mentalités autour du Bitcoin évoluent, mais certains restent encore en retard en termes de compréhension des enjeux du monde du futur.

Avec le Bitcoin, le Diem n’aura de commun qu’une chose : il s’agira d’une monnaie.

Diem ne joue pas dans la même catégorie que le Bitcoin

Le Diem pourra donc être échangé, comme le Bitcoin, contre du dollar Américain. Le Diem pourra être utilisé pour des échanges entre utilisateurs ou des paiements. Il ne sera pas limité à des transactions sur le réseau Facebook.

Pour gérer les transactions en Diem, c’est la technologie Blockchain qui sera employée. Néanmoins, ne vous y trompez pas. La Blockchain du projet Diem sera centralisée puisque contrôlée par Facebook et les autres membres de la Diem Association.

Dans un monde où tout devient digital petit à petit, le réseau Bitcoin se différenciera toujours par le fait qu’il est décentralisé. Tout le monde peut devenir un noeud du réseau Bitcoin. On parle de Blockchain permissionless et trustless pour le Bitcoin. C’est ce qui fait la force du Bitcoin.

Le projet Diem n’est donc clairement pas dans la même catégorie. Sans ce côté décentralisé, le projet Diem n’est rien de plus qu’un système fermé de plus. Ses leaders pourront dicter leur loi aux utilisateurs.

Le Bitcoin n’a lui aucun leader. Chaque utilisateur a potentiellement le même poids qu’un autre. Les décisions sont prises par consensus à la majorité des utilisateurs du réseau. Le Bitcoin est une véritable démocratie, ce que ne sera pas Diem.

Diem n’est qu’un stablecoin de plus qui tentera de concurrencer PayPal

Si vous souhaitez absolument comparer le Diem dollar à quelque chose du monde des crypto monnaies, vous devez plutôt aller voir du côté des stablecoins comme Tether ou encore l’USD Coin. Il s’agit de stablecoins très populaires adossés au dollar Américain.

A l’heure où j’écris ces lignes, Tether représente un market cap de 19.4 milliards de dollars. L’USD Coin représente lui un market cap de 2.9 milliards de dollars.

Un autre exemple intéressant est celui du Celo Dollar. Son market cap est pour le moment insignifiant comparé à Tether ou à USD Coin. Il n’est que de 16 millions de dollars. Mais Celo Dollar est gouverné par une association au sein de laquelle on retrouve la plupart des membres de la Diem Association.

Comme tout stablecoin, Diem dollar permettra de se prémunir contre la volatilité. De facto, Diem dollar ne pourra vous protéger contre les ravages de l’inflation monétaire. Encore une autre différence avec le Bitcoin que les médias généralistes doivent bien intégrer.

Développé par Facebook, le wallet Novi permettra d’utiliser le Diem dollar comme moyen de paiement et d’échange sur Facebook Messenger ou WhatsApp comme expliqué précédemment. En ce sens, le Diem peut être vu comme un véritable concurrent de PayPal.

PayPal possède actuellement 346 millions d’utilisateurs si l’on prend en compte les 25 millions d’utilisateurs de sa solution de paiement mobile Venmo. Avec ses plus de 2 milliards d’utilisateurs, Facebook se poserait en concurrent plus que sérieux pour les années à venir.

Diem doit donc principalement être vu comme un autre moyen d’effectuer de transactions en ligne de manière rapide et sécurisée. Mais avec le risque de laisser Facebook obtenir des informations sur vos transactions financières. Celles-ci pourront être croisées avec vos autres données personnelles en possession de la firme de Mark Zuckerberg.

A mi-chemin entre un concurrent de PayPal et un stablecoin, le projet Diem ne sera pas une révolution. Il viendra concurrencer les CBDC (Central Bank Digital Currencies). Ensuite, il vous rappellera que le Bitcoin est votre seule véritable alternative si vous souhaitez protéger votre futur en matière d’argent.

Si vous ne faites pas le choix d’opter pour le Bitcoin, vous finirez coincé entre des monnaies digitales de banques centrales et des monnaies digitales d’entreprises telles que Diem. A vous de prendre les bonnes décisions pour protéger votre futur. A mon sens, Bitcoin est votre seule option. Vous finirez tôt ou tard par le réaliser.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo