Bored Ape Yacht Club reçoit un succès retentissant, mais Wall Street est-il prêt pour les NFT ?

sam 08 Jan 2022 ▪ 21h00 ▪ 8 min de lecture - par Thomas Poirier

Les experts expliquent comment le succès de Bored Ape Yacht Club a changé le paysage NFT pour de bon. Quelques mois après son lancement en avril 2021, Bored Ape Yacht Club (BAYC) est devenu l’une des principales raisons pour lesquelles Wall Street devrait prendre au sérieux le marché émergent des tokens non fongibles (NFT), grâce à son chiffre d’affaires récent de plus d’un milliard de dollars.

Des célébrités s’approprient BAYC

Pour les non-initiés, BAYC est une collection de 10 000 dessins animés de singes anthropomorphes avec des vêtements élégants et des expressions peu recommandables. Chaque singe est simplement un fichier image qui serait sans valeur dans un monde sain d’esprit. Néanmoins, ils ont réussi à récupérer des sommes étonnantes, parfois auprès de certaines des célébrités les plus renommées au monde.

Par exemple, Jimmy Fallon, un animateur de télévision américain populaire, a acheté l’image d’un Bored Ape qui portait un t-shirt rayé et des lunettes de soleil en forme de cœur pour près de 220 000 dollars en novembre de l’année dernière. Très récemment, le rappeur primé aux Oscars Eminem a payé près de 462 000 dollars pour un singe qui lui ressemblait vaguement.

Quel est l’argument de vente ?

La collection BAYC tire sa valeur des NFT, des preuves de propriété numériques enregistrées sur une blockchain publique. Pensez au bitcoin (BTC), mais chaque coin  est  en quelque sorte indivisible et unique.

Cependant, la rareté n’est pas la seule raison pour laquelle les personnes  paient des millions de dollars pour Bored Apes. En plus de posséder un avatar unique, les personnes obtiennent également des admissions dans un club de membres exclusif, imposé avec des tokens. Cela leur donne accès à un cercle restreint d’élites, leur apportant un statut et des opportunités plus rentables.

Evan Luthra, PDG et fondateur d’EL Group International et membre exclusif du club BAYC, a discuté de l’attrait attaché à l’association d’élite. L’investisseur providentiel de 26 ans a qualifié l’adhésion de quelque chose de « très fort pour les personnes de Wall Street ».

« Je pense qu’il y a une nouvelle célébrité qui rejoint le club chaque jour. »

Bored Ape Yacht Club et son « prix plancher »

Les objets de collection Bored Ape permettent également à leurs propriétaires d’entrer dans des forums de messagerie privés sur Discord et d’obtenir un accès privilégié à d’autres NFT. De plus, il y a une certaine valeur de revente attachée à ces NFT, comme en témoigne son « prix plancher » en hausse, qui reflète l’offre la plus basse que l’on puisse ouvrir pour les objets de collection.

Le 7 janvier, le prix plancher de BAYC était de 68 ETH, soit environ 217 800 dollars, en hausse de 380 % par rapport à son plus bas de la mi-août.

Noelle Acheson, responsable des analyses de marché chez Genesis Trading, a reconnu à BAYC sa flexibilité dans les collaborations comparé à CryptoPunks, l’une des seules séries de collection NFT de premier plan qui l’a précédée.

« Ainsi, le concept de prix plancher, qui stimule l’investissement institutionnel dans les NFT ainsi que leur utilisation croissante comme garantie pour les prêts, ne dépend plus uniquement du montant que les investisseurs pensent que quelqu’un d’autre paiera plus tard », a expliqué Acheson.

L’implication continue des célébrités avec la collection BAYC renforcerait encore sa reconnaissance auprès des investisseurs particuliers et institutionnels. Cela pourrait entraîner une demande accrue pour sa collection NFT, ce qui, à son tour, ferait grimper son prix plancher.

Le facteur « Meta »

Jelmer Rotteveel, cofondateur de la collection NFT MoonwalkerFM, a attaché un autre filet de sécurité haussier à l’évaluation de base de BAYC: le battage médiatique continu autour de Meta.

« Avec l’émergence de Meta, nous allons entrer dans un nouveau moyen de communication », a-t-il déclaré ajoutant que les NFT deviendraient une partie intégrante du secteur du métaverse, les utilisateurs prenant en charge des avatars numériques uniques, tels que Bored Apes, pour interagir les uns avec les autres numériquement.

Acheson a noté que Facebook/Meta s’était engagé à dépenser environ 10 milliards de dollars pour le développement du métaverse, citant la déclaration de son PDG Mark Zuckerberg selon laquelle l’entreprise se pencherait sur des applications de métaverse décentralisées.

Wall Street va-t-il imiter les NFT ?

Comme indiqué, les ventes nettes de BAYC ont récemment franchi la barre d’un milliard de dollars, soit près de 10 % de ce qu’Apple a gagné en 2021. Pendant ce temps, le secteur NFT, dans son ensemble, a traité des ventes d’une valeur de 41 milliards de dollars, qui sont devenues presque égales aux ventes mondiales d’œuvres d’art au cours de l’année.

Matt Hougan, directeur des investissements de Bitwise Asset Management, a admis que bon nombre de leurs clients recherchaient une exposition dans l’espace NFT sans avoir besoin de traverser sa technologie intimidante.

En réponse, Bitwise a lancé un fonds dédié, qui suit son propre indice de collections Bitwise Blue-Chip NFT, un panier des dix plus grandes collections NFT pondérées par la capitalisation boursière, achète et détient des œuvres d’art de BAYC, CryptoPunks et d’autres projets NFT.

Le « Blue-Chip NFT Index Fund » est disponible uniquement pour les investisseurs institutionnels qui investissent au moins 25 000 dollars dans le produit.

Rebekah Keida, directrice du marketing de la société de gestion d’investissement basée à New York, XBTO, a favorisé les perspectives d’inclure des projets NFT de premier ordre comme BAYC ou CryptoPunks dans des fonds à Wall Street.

Keida dit que cela ouvrirait les vannes aux investisseurs accrédités pour verser des milliers, voire des millions de dollars dans ces projets numériques.

Luthra a montré sa confiance dans la capacité des gestionnaires d’actifs à suivre l’incursion de Meta dans le secteur du métaverse, ce qui, à son tour, profiterait aux projets NFT comme le BAYC, en affirmant :

« Si Meta pense que l’avenir réside dans le métaverse et que c’est là qu’ils investissent leur temps et leur énergie, il est logique que les gestionnaires d’actifs déploient des fonds vers l’industrie. À mesure que l’espace mûrit et qu’il y a plus d’opportunités disponibles, je suis sûr, nous verrons de nombreux autres fonds liés au métaverse apparaître pour capitaliser sur l’opportunité. »

Le succès indéniable de Bored Ape Yacht Club notamment avec sa popularité auprès des célébrités et son chiffre d’affaires de plus d’un milliards de dollars attire l’attention de Wall Street. En effet, avec la récente arrivée de Meta et l’influence grandissante des NFT, le célèbre exchange américain est forcé d’envisager l’arrivée du secteur de la crypto dans un avenir proche. Wall Street est-il vraiment prêt pour les NFT ?

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 36 399,77 $ -1.17%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 430,94 $ -1.33%
DEFI (DEFIPERP) 6 215,60 $ -1.79%
MARKETS (ACWI) 97,87 $ -0.5%
GOLD (XAUUSD) 1 814,42 $ -0.25%
TECH (NDX) 14 172,76 $ 0.17%
CURRENCIES (EURUSD) 1,12 $ -0.37%
CURRENCIES (EURGBP) 0,834230 £ -0.08%
CRUDEOIL (USOIL) 86,94 $ -0.24%
IMM. US (REIT) 2 652,50 $ -1.53%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email