A
A

La NFT Factory : L’emplacement totem de l’écosystème français

jeu 24 Mar 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Grégoire Morat

Le projet a été révélé ce mardi 22 mars. Il se concrétisera en septembre, avec la création d’un lieu dédié à l’écosystème des NFT français. Situé en plein Paris, cet espace de 400 mètres carrés sera constitué d’une galerie pour les nombreuses expositions de NFT, d’un comptoir d’achats-ventes et d’un espace de coworking pour les entrepreneurs et les artistes. Il comportera un espace évènementiel pour les rencontres, les conférences et les sessions de formation des entreprises. Qui est à l’origine de cet ambitieux projet ? C’est un collectif d’une cinquantaine d’artistes, consultants, entrepreneurs, spécialistes des cryptomonnaies, investisseurs. Parmi eux, on peut retrouver les licornes Sorare et Ledger, mais aussi le collectif Obvious qui produira une collection de mille NFT pour l’évènement.

Le futur emplacement phare des NFT en France

La NFT Factory, portée par son collectif aux nombreux noms importants dans le monde des tokens non fongible, du métaverse ou de la blockchain, va devenir l’un des lieux NFT incontournables en France et dans le monde. Comme l’explique John Karp, cofondateur et président de la NFT Factory :

« Dans aucun autre pays jusqu’ici, des spécialistes de cette industrie émergente ne se sont rassemblés pour créer un projet commun ».

Le président et également animateur du NFT Morning, un podcast sur Twitter, précise également que la France est bien positionné pour « jouer un rôle majeur dans l’espace NFT à l’international ». En effet, on retrouve de nombreuses startups françaises du Web3 comme Sorare, Ledger et The Sandbox.

Un pôle hybride, fédérateur et accessible

Il est évident que la NFT Factory va jouer un rôle majeur dans les mois qui suivront sa création. Mais pourquoi ? D’abord grâce à son côté hybride, qui réunit tous les domaines liés aux NFT. Mais aussi son double objectif de fédérer l’écosystème NFT français et de faire connaître cet univers à un plus large public. Notamment grâce à ses expositions, ses conférences et ses espaces de coworking.

La création d’une communauté

Outre tous ces projets prévus par la NFT Factory, il en est un qui retient l’attention. En effet, en mai, un programme d’adhésion par l’achat d’un NFT va être lancé. Le prix n’est pas encore fixé, mais s’évaluerait à quelques centaines d’euros. Ces tokens formeraient ainsi une communauté de la NFT Factory. Celle-ci permettrait d’accéder en priorité aux différents évènements et aux ventes organisés par le collectif. Il y a peu, j’avais justement parlé ici de l’émergence de la création de telles communautés fonctionnant sur l’adhésion par la détention de NFT.

En somme, l’annonce de la création d’un tel projet est une très bonne nouvelle pour la communauté française des jetons non fongibles. La NFT Factory pourrait ainsi fédérer un grand nombre d’acteurs français et accélérer leur développement. Elle pourrait également permettre d’accroître le nombre de ses adhérents en démocratisant les NFT. Une telle initiative contribuera grandement à renforcer le positionnement français dans le secteur des NFT. Enfin une nouvelle industrie dans laquelle la France a peu de retard !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Grégoire Morat avatar
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !