Le marché NFT est dans la mire des autorités chinoises

sam 23 Oct 2021 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Jean-Louis Lefevre

Le dernier développement de la répression crypto chinoise a vu les autorités limiter les tokens non fongibles (NFT) à de simples objets de collection numériques, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent plus être échangés à but lucratif, donc ils sont désormais interdits dans le cadre de l’activité décentralisée. 

Les sociétés chinoises se lancent toujours dans NFT

Selon le journaliste chinois Colin Wu, le cadre réglementaire autour des NFT est conforme au renforcement de la surveillance des marchés des NFT.

En outre, les autorités ont également interrogé d’éminentes sociétés Internet pour s’assurer que les NFT ne peuvent être utilisés qu’en tant qu’objets de collection virtuels. Néanmoins, l’industrie NFT ne se soumettra pas sans combat. Alors que les sociétés Internet chinoises continuent de lancer des plateformes de trading NFT, des acteurs commerciaux comme McDonald’s entrent également dans l’industrie sous forme de tokens, indépendamment de la pression des autorités.

« Cependant, les sociétés Internet chinoises entrent activement dans le domaine NFT. Tencent et Alibaba ont tous deux ouvert des plateformes de trading NFT… McDonald’s China, et DHL China viennent de publier leurs premiers NFT », a tweeté Wu dans un thread.

NFT McDonald’s en Chine

Plus tôt ce mois-ci, le géant des hamburgers, McDonald’s China, a lancé son premier token non fongible (NFT), appelé « Big Mac Rubik’s Cube », commémorant le 31e anniversaire de la franchise sur le marché de la Chine continentale. En outre, le NFT de la société s’inspire de l’infrastructure du nouveau siège social de McDonald’s sur la rive ouest de Shanghai, célébrant l’expansion de l’empire du burger sur la partie continentale de la Chine.

« McDonald’s est une marque jeune et branchée qui a toujours prêté attention aux tendances de la mode et aux technologies de pointe. Je suis très heureux que McDonald’s soit devenu la première marque de restaurants nationale à sortir un NFT. Le nouveau bâtiment du siège social de McDonald’s China est un tout nouveau développement de McDonald’s China. C’est un nouveau point de départ. En ce moment spécial, nous utilisons la forme de NFT pour partager l’innovation, la numérisation et l’art de McDonald’s avec les employés et les consommateurs », a déclaré Zhang Jiayin, PDG de McDonald’s China.

Tout en ciblant l’entreprise exclusive NFT de McDonald, le gouvernement autoritaire de la Chine cherche également à faciliter la promotion de la CBDC en Chine en élargissant l’utilisation du yuan numérique dans l’ensemble du pays. 

Quelles que soient les mesures éventuelles, il reste évident que l’objectif du gouvernement chinois est d’éliminer complètement la crypto de son territoire et de la remplacer par le yuan numérique centralisé.

A
A
Jean-Louis Lefevre

Je suis convaincu que les cryptomonnaies nous ouvrent des perspectives inédites extraordinaires que je ne veux rater sous aucun prétexte ! J’essaie d’enrichir en permanence mes compétences en la matière et de partager avec vous tout ce que j’apprend avec mes followers et mes heures passées à explorer cet univers.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 58 713,56 $ 2.4%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 448,82 $ 3.44%
DEFI (DEFIPERP) 12 583,60 $ 2.32%
MARKETS (ACWI) 104,63 $ 1.22%
GOLD (XAUUSD) 1 783,27 $ -0.47%
TECH (NDX) 16 405,86 $ 2.37%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.34%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847410 £ 0.01%
CRUDEOIL (USOIL) 71,16 $ 4.39%
IMM. US (REIT) 2 774,12 $ 1.48%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email