Se connecter S'abonner

Ethereum (ETH) : Budweiser fait mousser l’univers crypto

Connaissez-vous le point commun entre la bière et les cryptomonnaies ? Budweiser tout simplement. Cela a fait la une ces derniers jours, la célèbre marque de bière américaine semble faire un grand pas dans le monde des cryptomonnaies : non seulement elle se lance dans l’univers des NFT, mais elle a même racheté un nom de domaine en Ethereum. C’est l’annonce qu’a fait récemment OpenSea alors que la firme a acheté le nom de domaine Beer.eth pour la modique somme de 30 Ethers, soit environ 90 000 dollars au cours actuel et a investi dans une œuvre d’art numérique de l’artiste Tom Sachs. 

Budweiser Ethereum NFT

On vous détaille tout cela !

La bière fait son entrée dans l’univers des NFT 

Pour les amateurs de bière, la news n’a pas dû passer inaperçu. Budweiser a acheté un token non fongible (NFT) représentant une fusée spatiale ornée de son logo pour l’utiliser comme image sur Twitter, et s’est emparé du nom de domaine beer.eth. 

Tom Sachs, Rocket Factory - fusée Budweiser - Ethereum
Tom Sachs, Rocket Factory NFT, Budweiser

La filiale d’Anheuser-Busch a retenu l’attention de la communauté crypto mercredi dernier après avoir téléchargé une fusée sur le thème de Bud, dans le cadre du projet Rocket Factory NFT de l’artiste Tom Sachs.

Selon les enregistrements du site OpenSea, le producteur de bière a acheté une fusée NFT Budweiser le 24 août pour 8 Ether (ETH), soit environ 25 704 dollars. L’entreprise a utilisé l’image “Life of the Party“, représentant trois canettes de bière constituant le corps d’une fusée, pour sa photo de profil officielle sur Twitter

Tom Sachs, Rocket Factory NFT - fusée Budweiser Ethereum
Tom Sachs, Rocket Factory NFT, Budweiser

Elle a également tweeté trois émojis représentant des fusées spatiales, souvent utilisés par les acheteurs d’actions mèmes et les fans de cryptomonnaies pour signifier qu’un actif ” va sur la lune “.

Budweiser fait ses premiers pas dans l’univers NFT. Nous sommes ravis de soutenir Tom Sachs et son projet Rocket Factory et de rejoindre cette incroyable communauté“.

Les NFT, ces actifs numériques tels que des œuvres d’art, des clips audio, des cartes sportives virtuelles ou même des tweets, sont liés aux réseaux blockchain et sont en pleine expansion depuis le début de l’année. Chaque NFT est donc unique et presque impossible à modifier ou à dupliquer, ce qui les rend populaires auprès des artistes. En clair, n’importe qui en ligne peut voir les NFT, mais il n’y a qu’un seul propriétaire vérifié du jeton sur la blockchain.

L’achat par Budweiser et le changement de photo de profil qui s’en est suivi ont entraîné une augmentation de la valeur des fusées entièrement assemblées de Tom Sachs : Rocket Factory NFT.

Qu’est-ce que le projet de Tom Sachs : Rocket Factory ? 

Le projet Rocket Factory - NFT
Tom Sachs, Rocket Factory NFT

Le projet Rocket Factory a été lancé au début du mois d’Août et permet à tout le monde d’acheter des pièces d’une fusée NFT, qu’ils peuvent ensuite créer dans le monde réel si toutes les pièces d’une fusée NFT sont assemblées. Les fusées physiques sont ensuite assemblées et lancées, selon la page Medium du projet, les premiers vols ont eu lieu le 28 août. 

Rocket Factory NFT a déjà diffusé 3 000 composants de marque pour des fusées à assembler.

La Rocket Factory, et tous les NFT qu’elle génère, sont des œuvres d’art. Ces œuvres d’art s’appuient sur la base de la sculpture et de la peinture que Tom réalise depuis plus de trente ans. Nous sommes fiers d’annoncer la collection Genesis NFT de Tom Sachs“.

La collection NFT est un partenariat avec Tom Sachs, un sculpteur et artiste contemporain bien connu à New York.

Oeuvre de Tom Sachs, artiste new yorkais
Tom Sachs

Petit rappel physique : une fusée assemblée a besoin de trois composants, un cône de nez, un corps et un empennage. Chaque composant était vendu au prix de 0,15 ETH plus gaz.

Les composants représentent des marques populaires comme l’USPS, la NASA, le beurre de cacahuète Skippy, 7-Eleven, les préservatifs Trojan, Sweet ‘N Low, Yoda et Brian de Family Guy et bien évidemment Budweiser.

Il y a 344 fusées à vendre sur OpenSea avec un prix plancher de 14,8 ETH. Le composant individuel le moins cher est en vente à 4,25 ETH. Un total de 45 “Frankenrockets” qui comportent trois composants avec des logos différents sont à vendre avec un prix plancher de 20 ETH.

La société a récemment partagé un tableau de rareté, montrant combien de composants de chaque marque ont été fabriqués lors du drop NFT. Il y avait 90 de chaque composant de fusée Budweiser, ce qui signifie que 90 fusées Budweiser entièrement assemblées pourraient être assemblées si quelqu’un achetait les composants.

D’autres marques comme Coca-Cola et Apple étaient plus rares, avec seulement un exemplaire de chaque composant publié, rendant possible une seule fusée hypothétique entièrement assemblée pour chaque entreprise.

Dix versions physiques des fusées construites ont survolé la ville de New York le samedi 28 août. D’autres fusées seront lancées à d’autres dates.

Budweiser a ainsi payé 8 pièces d’éther pour la fusée. On sait aussi que le brasseur de bière a racheté le nom de domaine beer.eth pour 30 ether (d’une valeur de 94 000 dollars au moment de la rédaction), sous lesquels la fusée et d’autres NFT sont stockés sur des plateformes cryptographiques. 

Après Visa et Arizona Iced Tea qui ont ouvert la voie

Budweiser est donc à ce jour la dernière grande entreprise à se lancer dans l’espace NFT et crypto, rejoignant des entreprises comme Coca Cola et Marvel dans la création et la vente de ces actifs numériques aux consommateurs. 

Plus tôt dans la semaine, Visa et Arizona Iced Tea avaient ouvert la voie aux NFT. 

Visa a annoncé avoir payé 150 000 dollars pour un NFT de la série CryptoPunk, tandis qu’Arizona Iced Tea a acheté un NFT de la série Bored Ape Yacht Club dans le but d’utiliser son singe numérique en termes de marketing.

Arizon Iced Tea - NFT Singe

La modification de la photo de profil de Budweiser fait suite à la décision de Visa de changer sa photo de profil Twitter pour son compte Visa News, qui compte plus de 118 000 adeptes, après avoir acheté un CryptoPunk. 

Deux grandes entreprises comme Visa et Budweiser qui achètent des NFT pourraient apporter une plus grande institutionnalisation au marché des NFT, dont la puissance durable a pu être remise en question alors que certains parlaient de bulle.

La popularité des NFT n’a cessé de croître tout au long de l’année 2021 et le marché ne montre aucun signe de ralentissement. Près d’un milliard de dollars ont été dépensés en NFT à travers plus de 300 000 ventes au cours des 30 derniers jours, selon les données de nonfungible.com. On se souvient encore de la vente record de l’artiste Beeple qui avait enflammé la toile et a permis de lancer officiellement le mouvement des NFT. Dans de nombreux secteurs comme l’art ou le luxe, ces jetons non fongibles ouvrent ainsi une nouvelle voie.

Pour finir cet article sur une note ironique, dans un article publié il y a un an par nos amis de Cointelegraph, et intitulé “If Cryptocurrency were Beer”, ils comparaient justement la Bud au Bitcoin pour les raisons suivantes :

  • la Budweiser, une bière blonde américaine, est une bière extrêmement connue, disponible dans les établissements d’est en ouest et au-delà. Elle demeure finalement la boisson simple et fiable appréciée par beaucoup 
  • Bitcoin remplit une fonction similaire dans le monde de la cryptomonnaie. En tant que première cryptomonnaie accessible au public, ce n’est pas la chose la plus sophistiquée et la plus récente, mais les utilisateurs savent ce qu’ils obtiennent lorsqu’ils l’utilisent : la fiabilité et la persistance de la marque. 

J’espère qu’à l’issue de cet article vous ne verrez plus du même œil la Bud que vous avez entre vos mains (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). N’hésitez pas à lire régulièrement les articles sur Cointribune dédiés à l’univers des NFT, la révolution ne fait que commencer !

Plus d’actions
Partagez

( Responsable Éditoriale )

Passionnée des nouvelles technologies, et de blockchain ! Dénicheuse de news tendances, des dernières évolutions du marché, et des pépites de l’écosystème, je me fais un plaisir de vous faire découvrir cet univers sous toutes ses couleurs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo