NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Playboy lance sa collection NFT Miami Beach

Le célèbre média PlayBoy dévoile sa troisième collection NFT en collaboration avec la plateforme SuperRare.

Couverture Playboy

5 NFT Playboy

Durant le Decentraland Art Week qui se déroule du 8 au 18 juillet, le magazine Playboy a annoncé sa nouvelle collection NFT en association avec la plateforme d’art digital SuperRare.

Il ne s’agit pas d’une première fois pour Playboy, puisque la marque avait déjà lancé deux collections NFT par le passé.

Cette nouvelle collection s’intitule Miami Beach Art Collection. Elle regroupe œuvres d’art digitales :

Pour la vice-présidente de la conservation artistique et de l’édition chez Playboy, Liz Suman, “Playboy a toujours pris des risques lorsqu’il s’agissait d’explorer de nouvelles formes d’art, et l’art numérique est la prochaine étape naturelle de cette évolution !”

Il faut dire que le marché NFT a enregistré un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars lors du premier semestre 2021.

La vice-présidente voulait une collection qui explore “trois thèmes puissants liés au passé, au présent et à l’avenir de Playboy : une esthétique unique à Miami, le paysage en constante évolution de la cryptomonnaie dans lequel Playboy est profondément ancré et le logo emblématique de Playboy.

Une collaboration avec des spécialistes de l’art digital

Les jetons non fongibles (NFT) sont des actes numériques conçus à partir d’une blockchain qui garantit la propriété du bien virtuel. Pour préserver l’authenticité, Playboy dit que chaque artiste créera lui-même son NFT respectif via la blockchain Ethereum (ETH), puis transférera le NFT à Playboy pour le vendre.

Le célèbre magazine s’est associé à la plateforme SuperRare fondée en 2017. Il s’agit d’un marché de l’art numérique basé sur la blockchain. La plateforme permet aux artistes d’exposer leurs œuvres, et aux collectionneurs de les acheter.

La nouvelle collection NFT PlayBoy est également promue en collaboration avec Decentraland, une plateforme de réalité virtuelle alimentée par la blockchain Ethereum. Grâce à Decentraland, les utilisateurs peuvent créer, expérimenter et monétiser ce qu’ils construisent et possèdent. Suman a déclaré que Playboy “a travaillé en étroite collaboration” avec l’équipe Decentraland lors du lancement.

Cette collection devrait attirer des acquéreurs, tant la marque PlayBoy possède ses admirateurs. Reste que les prix sont très aléatoires sur ce marché. Actuellement, le marché des NFT, que certains observateurs qualifient de bulle spéculative, ne repose plus vraiment sur les œuvres uniques, mais sur les pièces à collectionner produites en séries à l’image des Cryptopunks.

Plus d’actions
Partagez

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode “Error 404” frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes.

Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crypto, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo