Twitter : Un anti-NFT développe un plug-in bloquant les comptes avec photos d’avatar

mar 25 Jan 2022 ▪ 17h30 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Un très célèbre contributeur Github du nom de Mcclure vient de coder et partager une extension de navigateur anti-comptes Twitter utilisant des photos de profil NFT. Ce plug-in apparait moins de 24 heures après l’update de cette nouvelle fonctionnalité pour iOS.

Les photos de profil NFT de Twitter

Que ce soit clair dès le départ, beaucoup de gens ne cachent pas leur excitation pour les tokens non fongibles ou NFT. Ils peuvent être motivés par la collection de cartes, de vidéos de contenu pour adultes, d’œuvres d’art divers ou même par les nouvelles photos de profil Twitter qui ont été officialisées la semaine dernière.

Seraient-ils passés du côté des believers ? Nous avons rédigé un billet spécial pour présenter les enjeux du projet ainsi que le mode d’usage de cette nouvelle fonctionnalité.

Le bonheur des uns « irrite » les autres

Malheureusement, ce changement ne fait pas que des heureux. À l’instar d’Elon Musk, les unbelievers ne se contentent plus de se moquer des gens qui croient en des photos de singes de bande dessinée valant des centaines de milliers de dollars.

Ainsi, pour témoigner de leur haine, ils se rangent tous derrière ce développeur ayant créé une extension de navigateur capable de bloquer automatiquement n’importe quel compte Twitter affichant une photo de profil avec avatar NFT. Ce plug-in, compatible avec Chrome et Firefox, s’appelle NFTBlocker.

Voici comment raisonne Mcclure, l’auteur de ce blocker :

« En bref, les utilisateurs de NFT sont tout simplement irritants à côtoyer. Les personnes qui ont acheté des NFT doivent continuer à inciter d’autres personnes à acheter des NFT, sinon les NFT qu’ils ont achetés perdront de la valeur. Les cliques NFT de Twitter sont pleines de comptes sockpuppet, de dogpiling et de clones de singes indifférenciés. Bloquer les utilisateurs NFT permet de rendre Twitter plus agréable. »

« Irritants », « truffé d’arnaques et de vol d’œuvres d’art »… le monsieur ne mâche pas ses mots dès qu’il s’agit d’attaquer les NFT lovers issus du célèbre réseau social.  

Jack Dorsey n’échappe pas au lynchage

L’ex-PDG de Twitter se trouve également dans la ligne de mire de Mcclure, même si celui-ci ne tient plus les ficelles du réseau social.

Il s’insurge : « Twitter dispose d’une fonctionnalité (actuellement en bêta fermé) qui permet de mettre en avant un NFT sur son profil. Ils font probablement cela parce que Jack Dorsey est investi dans les cryptomonnaies et si Twitter rend les NFT plus populaires, Jack Dorsey gagnera de l’argent. »

Qu’en est-il de la véracité de ses derniers propos ? Bref, cela ne nous concerne pas. Ce qui est sûr c’est que Twitter saura intelligemment contourner les censures de Mcclure et consorts. Lesquels ne comprennent pas les raisons d’êtres de ces avatars NFT sur Twitter.

Sources : CoinMarketCap ; Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.