Se connecter S'abonner

Une plateforme majeure d’anime se lance dans les cryptos et les NFTs

L’univers des jeux et des films d’animation semble s’être le mieux familiarisé avec le concept des tokens non fongibles ou NFT. Après The SandBox qui aura été un acteur majeur de cet espace en 2020, une autre communauté en ligne s’apprête à y faire son entrée. Dédiée aux animés et aux mangas, MyAnimeList qui compte plus de 10 millions d’utilisateurs intègre désormais les NFT dans son écosystème tout en acceptant les cryptomonnaies comme moyen de paiement. Plus de détails dans la suite.

Les DEAPcoins débarquent sur MyAnimeList

Société mère derrière MyAnimeList, Media Do vient de conclure un accord avec l’entreprise spécialiste de blockchain Digital Entertainment Asset pour faire entrer sa plateforme dans une nouvelle dimension. Le partenariat stipule en effet que les tokens DEAPcoins seront désormais disponibles sur MyAnimeList, ce qui permettra d’introduire de nouvelles fonctions sur la plateforme. Il s’agit notamment d’un système récompensant les utilisateurs possédant l’actif pour leur activité.

Par exemple, la lecture de manga ou de la participation aux différents jeux proposés permettront d’acquérir ces précieux tokens. Pour mettre en place ce système, l’accord prévoit que Media Do mette à disposition la propriété intellectuelle de son réseau pour les jeux sur la plateforme PlayMining de DEA. Ces récompense pourront ensuite s’échanger contre des contenus gratuits par l’intermédiaire de la plateforme MyAnimeList.

Media Do investit dans la DLT pour booster ses ventes

Pour les deux prochaines années, Media Do envisage d’investir pas moins de 300 millions de yens soit 2,8 millions de dollars dans la DLT ou technologie des livres distribués. Comme la majeure partie des entreprises proposant des services ou produits en ligne, Media Do a su profiter du confinement lié à la pandémie mondiale de COVID-19. Avec un réseau qui comprend plus de 2 000 éditeurs et 150 librairies en ligne, la société réalisa ainsi une augmentation de 20 % des ventes de livres électroniques cette année.

Dans ce contexte particulier, le phénomène de revente d’exemplaires d’occasions a pris de l’ampleur auprès de nombreux clients. Media Do estime que l’existence d’un historique de transactions pour ses livres électroniques permettrait aux éditeurs ainsi qu’aux auteurs de recevoir des redevances issues de ces ventes. Pour faciliter la chose, elle a donc pensé à la création d’un marché secondaire alimenté par les NFT. Ceci se fera notamment en prélevant 5 à 10 % des ventes réalisées grâce à l’utilisation des NFT pour ensuite les reverser aux auteurs.

À l’instar de ce que réalise The SandBox pour les jeux, MyAnimeList pourrait construire à terme une communauté engagée autour des mangas et des animés grâce à une utilisation pertinente des NFT.  Les différents plans de récompenses à l’endroit des utilisateurs et la possibilité de vendre des œuvres contre un actif soutenu par une communauté sont des arguments qui conduiront d’autres secteurs vers la tokenisation.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo