A
A

Uber pourrait accepter les cryptomonnaies comme moyen de paiement

lun 14 Fév 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Uber pourrait rejoindre dans un avenir proche la liste des entreprises qui acceptent les cryptomonnaies comme moyen de paiement. Le PDG de la société, Dara Khosrowshahi, vient d’affirmer qu’il était ouvert à cette possibilité sous certaines conditions. Il a tout de même assuré que cette option de paiement finira par être adoptée par Uber dans un avenir proche.

Man holding iphone 6 showing UBER app

Une solution trop coûteuse et pas suffisamment écologique

Lors d’une récente interview accordée à Bloomberg, Dara Khosrowshahi a cité deux facteurs qui empêchent actuellement Uber d’approuver les cryptomonnaies pour le paiement de ses courses. Il s’est notamment attaqué au coût élevé des transactions crypto et à leur impact sur l’environnement. « Cela pourrait définitivement se produire. Nous avons des conversations en permanence. Je pense qu’à l’heure actuelle, ce que nous voyons avec le bitcoin et certaines des autres cryptomonnaies, c’est qu’elles ont une grande valeur en tant que réserve de valeur, mais le mécanisme d’échange est coûteux. Ce n’est pas génial pour l’environnement », a-t-il déclaré.

M. Khosrowshahi a ensuite affirmé que des transactions crypto moins chères et plus écologiques pourraient pousser Uber à considérer de près ces actifs pour les paiements. Il s’agit d’ailleurs d’après lui d’une issue inévitable. « À mesure que le mécanisme d’échange devient moins cher, devient plus écologique, je pense que vous verrez Uber se pencher un peu plus sur la crypto. Nous sommes absolument attentifs à cela. Uber va-t-il accepter les cryptomonnaies à l’avenir ? absolument, à un moment donné », a-t-il assuré.

Uber n’exposera pas sa trésorerie au bitcoin

Les réserves émises par M. Khosrowshahi viennent surement de son expérience au sein du site de réservation de voyages Expedia dont il a été le PDG de 2005 à 2017. En effet, Expedia était devenu en 2014, l’une des premières entreprises à accepter le bitcoin pour gérer le traitement des paiements. Elle s’est associée à l’époque à Coinbase pour proposer cette solution à sa clientèle.

Bien qu’il reconnaisse du bitcoin comme réserve de valeur, le PDG d’Uber n’est toujours pas prêt à exposer la trésorerie de sa société à la cryptomonnaie. Il y a exactement un an, Khosrowshahi a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de suivre d’autres entreprises comme Tesla qui ont converti une partie de leurs avoirs en espèces en bitcoin. Toutefois, il avait déjà laissé entendre qu’il était ouvert à la possibilité d’accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement.

Uber attend donc que les transactions crypto deviennent moins chères et plus écologiques pour les accepter comme moyen de paiement de ses prestations. Les cryptomonnaies remplissant ces deux critères devraient être les premières à être acceptées par la société. 

Source : The Daily Hodl

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !