A
A

USDC : BlackRock conserve désormais une partie des réserves du stablecoin de Circle

jeu 10 Nov 2022 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La société américaine de paiements peer-to-peer Circle est l’émettrice du stablecoin USDC. Récemment, l’entreprise a publié sur son blog un article de Jeremy Fox-Geen, son directeur financier. Ce dernier a expliqué que Circle œuvre à « minimiser les risques de liquidité, contrepartie, fonctionnement, réputation et autres, afin que les détenteurs d’USDC puissent être sûrs que leur argent est solide et remboursable sur une base 1:1 en dollars américains à tout moment ». Dans son article, Jeremy Fox-Geen a annoncé la décision prise par Circle pour atteindre son objectif.

BlackRock, USDC, Crypto, Circle

Un fonds uniquement dédié au stablecoin

D’après le récent article publié sur son blog, Circle a déplacé une partie de ses réserves de stablecoins USDC. En effet, l’entreprise crypto a désormais des USDC sur Circle Reserve Fund, un fonds géré par BlackRock. Il faut noter que BlackRock est une société de gestion d’actifs dont la valeur s’élève à 10 000 milliards de dollars.

L’annonce

« Grâce à notre partenariat avec BlackRock, nous avons commencé à investir dans le Circle Reserve Fund pour gérer une partie des réserves de l’USDC. Nous prévoyons que la composition de la réserve continuera d’être d’environ 20 % de liquidités et 80 % de bons du Trésor américain à court terme », pouvait-on lire dans l’article de blog.

Le directeur financier a souligné que Circle Reserve Fund n’est disponible que pour sa société. Il a ajouté que le fonds servira à acquérir de nouveaux bons du Trésor à mesure que les avoirs en bons du Trésor de Circle arriveront à échéance.

Circle Reserve Fund respecte les réglementations en vigueur

Le directeur financier Jeremy Fox-Geen a précisé que Circle Reserve Fund appartient au marché monétaire gouvernemental. Il a ajouté que le fonds est « enregistré en vertu de la règle 2a-7, géré par BlackRock Advisors, LLC ». De plus, Circle Reserve Fund répond aux exigences de la loi de 1940 sur les sociétés d’investissement (Investment Company Act).

Dans ce contexte, le fonds dispose d’un conseil d’administration indépendant et doit quotidiennement fournir le point des avoirs qu’il détient. Enfin, il est « conservé à la Bank of New York Mellon, qui sert déjà de dépositaire pour les trésors qui composent la réserve d’USDC aujourd’hui ».

L’annonce de Circle survient quelque temps après que le PDG de Circle, Jeremy Allaire, ait indiqué que l’entreprise souhaite devenir une banque numérique à réserve complète. « Nous pensons que le monde a besoin d’un système bancaire de réserve complet », avait précisé Jeremy Allaire.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !