A
A

đźź  DIRECT Avalanche Summit - Jour 2 : Emin GĂĽn Sirer et AVAX Ă  Barcelone

jeu 04 Mai 2023 â–Ş 10 min de lecture â–Ş par Alexis P.
S'informer â–Ş Event

Après un événement particulièrement réussi l’année dernière, Avalanche revient avec son fameux Avalanche Summit à Barcelone, la capitale catalane. Comme toujours, Avalanche voit les choses en grand et Cointribune est heureux de vous faire suivre toutes les actualités et informations importantes directement depuis les hauteurs de Barcelone dans le cœur du magnifique Poble Español. Après notre live d’hier, c’est parti pour le jour 2 !

Emin Gun Sirer ouverture Avalanche Summit Barcelona

Deuxième Journée : L’Avalanche Summit se réveille et lance les discussions 

Après une première journée riche en discussions, entretiens et échanges sous les différentes tentes de l’Avalanche Summit à Barcelone, la deuxième journée s’annonce riche en informations. Après un lancement tardif à la catalane, où certains avaient bien besoin d’un café pour récupérer des after organisés par les différents partenaires de l’Avalanche Summit, les discussions ont repris sur les 4 scènes. 

Les rues de Barcelone lors de l'avalanche summit

Le gaming est à l’ordre du jour 

Deux discussions se sont tenues en parallèle sur des sujets liés au gaming. « Le futur de l’investissement gaming, d’un point de vue de l’industrie VC », au théâtre de l’Avalanche Summit, avec de nombreux intervenants de l’écosystème tels que Brian Johnson de Republic Capital et Tekin Salimi de dao5, où l’on a pu en apprendre plus sur les moyens de détecter les opportunités d’investissement, en regardant l’impact de la communauté, les utilités des tokens et tous les défis qui peuvent bloquer l’investissement de la part des VC. 

En parlant d’utilisateur, sur la scène principale, on retrouve 5 experts autour du sujet : « Un design concentré sur l’utilisation, en mettant en avant les joueurs dans le monde du Web3 ». Ici, de nombreux sujets sont abordés, avec notamment la question épineuse de la transition du Web2 au Web3, créant souvent un système de gaming hybride où il est difficile de savoir qui du Web2 ou du Web3 sortira vainqueur. Andy Adams de Stardust rappelle que le point le plus important reste d’assurer une transition optimale et le moins de friction possible dans le jeu et dans l’investissement. Andy souligne que si l’utilisateur n’est même pas au courant que les actifs numériques sont on-chain, alors la friction est la plus faible. Seuls les développeurs devraient se préoccuper de ce type de problème. 

Carlos Roldan de Elixir Games nous explique aussi l’importance de la force de la communauté et comment construire une vraie communauté de gaming. Car une fois qu’on arrive au niveau des Bored Apes, tout est possible de la part des développeurs.

Finalement, l’interopérabilité reste un des sujets majeurs pour les utilisateurs et les développeurs. Pie de Kingdom Studios nous parle du “château” dans le Defi Kingdom, un lieu où il est possible d’en apprendre plus sur les partenaires qui viennent construire dans le subnet de Defi Kingdom et donc créer de l’interopérabilité. La solution n’est pas parfaite, mais c’est un début. 

rue de barcelone pour l'avalanche summit

Pour terminer la matinée, avant d’ouvrir le déjeuner, nous nous rendons au Monastère, en haut d’une petite colline, pour discuter des ponts entre le bitcoin et l’écosystème Avalanche. Que ce soit des bridges par wrapping ou autre, le sujet reste très compliqué. Jaz Gulati, le créateur de Catalog, nous montre la démo de son futur bridge BTC-AVAX, à travers un wallet intégré. Le mot d’ordre est de donner plus d’utilité au bitcoin, pouvoir acheter des NFT « directement » en BTC, offrir plus à la communauté, et surtout, d’une manière hyper simplifiée. Les bridges sont un sujet fascinant, car beaucoup reste à faire pour créer une vraie fluidité pour l’utilisateur tout en garantissant un prix et une sécurité optimale. Plus d’informations dans notre article dédié au bitcoin sur Avalanche à paraitre.

Jaz Gulati, le créateur de Catalog, avalanche summit
Jaz Gulati, le créateur de Catalog

Rentrons dans le technique 

Juste après le déjeuner composé de tapas, c’est au tour d’Avascan, l’un des explorateurs d’Avalanche, de nous surprendre. Dans le théâtre, les équipes annoncent une nouvelle vision pour le marché des explorateurs Web3. Afin de créer une réelle vision 360 degrés autour de l’écosystème des subnets d’Avalanche, Giacomo Barbieri, COO d’Avascan, nous présente en exclusivité ICE, le one-click explorer pour subnet. Ce concept marque peut-être le début d’une nouvelle ère pour l’explorateur de blockchain multi-chaînes et représente une avancée majeure pour fournir aux utilisateurs un moyen transparent et efficace de naviguer dans le monde en évolution rapide des app-chaînes et des réseaux de blockchain de nouvelle génération.

Giacomo Barbieri d'Avascan avalanche summit
Giacomo Barbieri d’Avascan

Maintenant, nous allons nous plonger dans la tokenisation, l’un des sujets les plus importants du Web3. Surtout pour Avalanche, qui se définit comme l’outil d’expansion pour la tokenisation d’actifs réels. L’un des points les plus importants amenés par Karn Saroya de Re est l’importance de la transparence dans la gestion des assurances. Amener les assurances on-chain est un moyen d’assurer une meilleure gestion du cash flow, ainsi qu’un contrôle renforcé pour les régulateurs qui peuvent ainsi voir les transactions en temps réel. Anurag Soin, de la banque ANZ, pense que la gestion de nombreux actifs off-chain reste assez compliquée et peu fluide. La tokenisation est donc l’une des solutions qui pourrait changer le système. La liquidité est aussi l’un des sujets clés qui pourrait amener de nombreuses entités financières à entrer dans le secteur de la tokenisation, selon Pat Hourigan. Le fondateur de DEFYCA, un marché sans friction, pense que l’on verra bientôt une forte augmentation de la liquidité une fois que la confiance envers la tokenisation de la part des acteurs majeurs de la finance sera au rendez-vous. 

Fin de la deuxième journée 

La deuxième journée se termine avec un nombre de conférences particulièrement intéressantes. Tout d’abord, on retrouve dans la salle dédiée aux Subnet une discussion sur l’over-tokenisation. On peut ainsi voir que les sujets sont vraiment travaillés, car certains experts vont aller à la confrontation sur des sujets aussi importants.

Lors de la discussion, Cathy Yoon de MPCH souligne l’importance d’étudier le pourquoi de la tokenisation. Quel est l’objectif, quelle est l’audience, est-ce simplement pour de la spéculation ou pour quelque chose de plus grand ? Si l’on ne répond pas à ces questions, alors il est difficile de savoir pourquoi tokeniser un actif. 

Cathy Yoon de MPCH lors d'une conférence
Cathy Yoon de MPCH et d’autres intervenants lors d’une conférence sur l’over-tokenisation

Les intervenants échangent ensuite sur un sujet central, avec le temps, tout sera théoriquement tokenisable. Mais si tout ne doit pas l’être, dans un monde décentralisé, il est impossible de contrôler qui tokenise quoi et comment. Cela créer une situation compliquée tant pour les développeurs que pour les régulateurs et les utilisateurs. Tim Shan de Dexalot prend du recul et explique que le point central est de savoir qui sera du côté des acheteurs et des vendeurs sur un actif tokenisé, dans 1, 2, 5 ans et ainsi réfléchir à une vision 360 de la tokenisation. 

Pour finir en beauté, avant de se poser la question cornélienne de quel after party choisir dans la capitale catalane ensoleillée, nous nous retrouvons une dernière fois au Monastère, où Anusha Chillara, développeur chez Ava Labs, nous explique comment créer sa propre blockchain customisée sur Avalanche ! Rien que ça. 

Cependant, cette conférence, bien plus technique qu’attendue, reste difficile à résumer, mais l’enthousiasme dans la salle et la présence d’énormément de développeurs montrent que la volonté et possibilité de créer sa propre blockchain n’a jamais été aussi forte ! Pour cela, Ava Labs a créé les Precompiles, une espèce de boîte à outil de cas d’usages pour le développement de blockchain. Le futur des Subnet-EVM est donc radieux. Avec les Precompiles, il est possible d’ajouter des fonctionnalités et de la customisation aux Subnet-EVM. Nous étudierons plus en détail demain les possibilités sur les Subnet et comment Ava Labs voit l’évolution de ceux-ci. 

Les precompiles

Cointribune a eu l’opportunité de discuter avec Anusha Chillara qui nous a livré ses deux meilleures raisons de créer un Subnet. 

Tout d’abord, pour les institutions, c’est la meilleure façon d’avoir une blockchain entièrement conforme aux régulations du pays, avec la garantie d’avoir une sécurité au niveau d’Avalanche. Deuxièmement, le monde du gaming, comme nous avons vu lors de ces discussions, est très présent sur Avalanche et dans les Subnets. En effet, il est possible, relativement facilement, d’avoir une bonne gestion des frais de gaz, de la sécurité et une fluidité pour l’utilisateur. 

Nous terminons ainsi la deuxième journée intense. Entre les conférences, il est possible de mesurer sa capacité de réflexion à travers des parties d’échecs, d’admirer la ville de Barcelone depuis les collines et même de se prendre en photo avec un photographe professionnel afin d’améliorer votre superbe profil LinkedIn. Merci de nous avoir suivi pour cette superbe deuxième journée de l’Avalanche Summit, à demain !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis P. avatar
Alexis P.

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !