la crypto pour tous
A
A

🟠Web3Connect en direct : Suivez l'événement crypto à Genève

mar 12 Sep 2023 ▪ 6 min de lecture ▪ par La Rédaction C.
Event

C’est parti ! L’événement crypto Web3Connect de Genève commence sur une session café et croissants pour ses invités de renom. Au programme, des discussions sur tous les sujets de la Blockchain, en passant par un focus spécifique à la Suisse. Suivez cette journée de connexions et débats intenses aux côtés de Cointribune !

Le logo de Wecan

10h : C’est maintenant le temps du Coffee break time !

Après une brillante intervention de la part d’Alex Zinder de chez Ledger, et deux conférences pleines de débats à propos du cadre légal suisse et de la crypto comme investissement, la première session d’échange pour le public est arrivée.

Une ambiance chaleureuse, bordée par le cadre luxueux de la Fédération des Entreprises Romandes de Genève, un endroit parfait pour se sentir comme chez soi dans un écosystème qui nous donne déjà cette impression.

Laurent Marochini : L’innovation chez Société Générale

Dans la continuité de la journée intense qu’est le Web3Connect de Genève organisé par Wecan Group, une conférence à propos de la Security Tokenization est tenue.

Au micro, monsieur Marochini, qui explique comment Société Générale s’est positionnée dès 2018 dans ce marché, aux côtés de Biba Homsy, provenant de l’écosystème de régulation. Les enjeux sont divers pour la tokenization dans le futur, et selon les intervenants talentueux, la finance traditionnelle sera tokenisée.

Lunch time 

Autour de petits sandwichs aux garnitures variées, Wecan et son organisation est à la hauteur malgré le fait que ce soit seulement la 2eme édition. Des rires, des discussions et des échanges commerciaux, voilà ce qu’abrite le sous-sol de ce bâtiment emblématique de l’innovation qu’est la FER. 

Les grands de l’écosystème Blockchain suisse romande sont présents, et la communauté se renforce bien ici. Entre débats endiablés et rencontres inattendues, on en oublierait presque que l’événement accueille un nombre restreint de privilégiés. 

La ville d’accueille du Web3

À peine le temps de finir les salades de fruits proposées avec le café, que les présentations recommencent. Un discours prononcé par un invité de classe, puisque c’est le Directeur de la Chambre des Commerces de Genève qui nous donne son point de vue sur la Blockchain.

Représentant l’écosystème Genevois dans son ensemble, il montre le positionnement de Genève comme une ville avancée en matière de technologie Blockchain, et terre d’accueil du Web3. Avec la présence de Paolo Bortolin, en charge du fameux Plan B de Lugano, le domaine public suisse a définitivement su être présent là où on l’attendait.

Selon Vincent Subilia : « de très bonnes avancées sont à venir dans les prochaines années pour l’écosystème Genevois. » Affaire à suivre ! 

Les talents en crypto : L’une des barrières ?

Après avoir repris un peu de souffle lors du dernier coffee break, il est temps d’aborder un sujet très important pour les conférenciers : les talents dans le web 3. Toutes les entreprises ont besoin de gens talentueux pour opérer leurs missions et implémenter leur idée dans le marché. La Blockchain est un très petit écosystème pour le moment, et trouver des gens pour cela est parfois un casse-tête.

Tobias Klein, à la tête des ressources humaines de Seba Bank, pense que le problème s’estompera avec la venue de la maturité du marché crypto. Pour le moment, il reste des besoins en business analysts et programmeurs, et ces compétences là donnent un avantage concurrentiel. Vous savez maintenant vers quoi vous tourner pour être capable de travailler dans l’écosystème incroyable de la Blockchain !

Présentation de « The future of banking in web 3 »

La Suisse, vraiment un Eldorado crypto ?

Dernier panel pour cet événement à Genève, avec un sujet très intéressant : celui de la position de la Suisse. La Suisse est vue comme un pays très crypto friendly. Mais qu’en est-il réellement ? Le terrain semble être très ouvert. Cependant il faut dire que lorsqu’on rentre dans les détails, notamment la rémunération des employés en token ou l’opération de certaines pratiques financières sur la Blockchain, cela se complique. La FINMA est très sérieuse et régule ce marché d’une main de fer, malgré son acceptation des innovations. Les taxes et les structures sont tout de même un véritable argument pour les entrepreneurs pour venir en Suisse selon le CFO de Chiliz, Julian La Picque. Les cantons suisses sont très proactifs pour l’adoption et l’accompagnement des nouveaux business de la Blockchain. 

Malgré les apparences, trouver des fonds en Suisse reste difficile, et on peut vite avoir besoin de fonds internationaux pour être capable de commencer une startup à cause des régulations sur les revenus des investissements. Pour résumer, les intervenants semblent être d’accords pour dire que la Suisse est un pays en place dans la Blockchain, et capable de tenir sa position de leader malgré quelques points à perfectionner. Comme ils le disent si bien : ces points sont à perfectionner partout. 

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
La Rédaction C. avatar
La Rédaction C.

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.