Qu’est-ce qu’une Application Décentralisée (Dapp) ?

Si vous arpentez régulièrement l’écosystème des cryptomonnaies et de la technologie blockchain il vous est peut être arrivé de croiser le terme « Dapp » ou « Application Décentralisée ». Qu’est-ce qu’une application dite décentralisée et surtout, à quoi sert sa décentralisation ? Nous allons voir tout ça ensemble, découvrons ce qu’est une application décentralisée.


Les Applications Décentralisées

Une Application Centralisée (Dapp) est essentiellement un système ayant une interface utilisateur dont le fonctionnement est selon certains critères distribués entre différents acteurs. La décentralisation peut être définie selon différents critères, mais il n’existe pas de règles ou d’échelle particulières pour statuer sur un ordre de décentralisation ou non.

Conformément aux fondamentaux en matière de blockchain, l’objectif est d’aller le plus loin possible vers la distribution des rôles liée au fonctionnement de l’application entre un maximum d’acteurs différents tout en garantissant un fonctionnement efficace de cette dernière. La décentralisation oeuvre donc à différents niveaux que nous allons découvrir ensemble :

  • Architecture de l’application. Tout d’abord la technique, l’application doit être déployée sur des infrastructures distribuées pour éviter toute censure ou contrôle de cette dernière.
  • Développement de l’application. Si toute l’architecture est décentralisée comme déployés par exemple sur Ethereum, mais que seule une petite équipe décide du futur de celle-ci, on est bien loin des standards d’une quelconque décentralisation.
  • Fonctionnement de l’application. Encore une fois s’il a eu beaucoup d’efforts à mettre en place un développement ou une architecture décentralisée lors du développement de l’application, il faut également faire attention à son fonctionnement. Les utilisateurs pourraient avoir une influence sur ce dernier et il faut au maximum limiter les barrières afin de permettre au plus grand nombre de participer.
Centralisation VS décentralisation (source)

Il est très complexe pour une application de se lancer dans le monde de la décentralisation puisque cela va très souvent de pair avec des pertes d’efficacité, de facilité d’utilisation et de vitesse de développement. C’est pour ces raisons qu’une application n’est jamais complètement décentralisée et ne se décentralisera naturellement qu’au fur et à mesure de son développement.

L’architecture type d’une application décentralisée aujourd’hui

Il existe déjà aujourd’hui des applications décentralisées fonctionnelles ayant une communauté d’utilisateur. Mais comment fonctionnent-elles et comment mettre en place sa propre application décentralisée ? Rien de très sorcier puisqu’une application est composée de deux grandes parties, celle qui va réaliser tous les calculs et assurera le fonctionnement de l’application et son interface qui permettra aux utilisateurs de l’utiliser facilement.

Généralement c’est la première partie qui est décentralisée par le biais de smart-contracts. Ces algorithmes déployés sur des blockchains permettent le fonctionnement de l’application de façon autonome, sans que personne ne puisse les modifier une fois mise en place. Les interfaces sont quant à elles rarement décentralisées aujourd’hui techniquement parlant mais n’importe qui peut développer sa propre interface ou réaliser une application qui agrège différents smart-contracts de projets différents.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.
Résultat de recherche d'images pour "decentralized application""

Nous avons donc des smart-contracts autonomes et publics que chaque utilisateur peut analyser pour réellement comprendre le fonctionnement interne des algorithmes. Et des interfaces que chaque peut mettre en place qui peuvent interagir avec ces smart-contracts ou seulement avec certains d’entres eux. Cela permet de développer des écosystèmes par la synergie entre ces acteurs différents, loin du paradigme actuel des GAFA et leurs fonctionnements très opaques.

Les dangers de l’utilisation d’Applications Décentralisées

Si les applications décentralisées peuvent sembler être une alternative révolutionnaire aux applications que nous utilisons au quotidien, il faut également être particulièrement attentifs aux dangers de leurs utilisations.

Malgré tout, la décentralisation remet entre les mains des utilisateurs la gestion de leurs données et parfois la gestion de leurs cryptomonnaies. Il faut donc bien étudier le fonctionnement d’une application avant de l’utiliser. Ces applications reposent également principalement sur des smart-contracts au code public et immuable. La question de la sécurité informatique rentre alors en jeu et il est très complexe aujourd’hui de garantir une sécurité de haut niveau pour la plupart des applications décentralisées.

Évidemment ces risques peuvent être limités par l’éducation des utilisateurs mais également du côté des équipes de développeurs. En effet la sécurité des applications est très souvent une priorité pour les porteurs des projets et différentes méthodes existent comme l’appel à la communauté par la distribution de récompenses ou des audits réalisé par des studios indépendants.

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Voilà pour cette présentation de ce qu’est une application décentralisée et de son fonctionnement. Si vous avez des questions ou remarques à propos de cet article, n’hésitez pas à nous en faire part.

Blockchain Africa Conference

La Blockchain Africa Conference vous attends en Mars

Organisée par Bitcoin Events, la Blockchain Africa Conference est sans doute l'évènement phare de l'écosystème crypto Africain. Habituellement tenue chaque année en Afrique du Sud, il n'y aura aucune rencontre physique pour cette septième édition. Elle aura lieu du 18…
Collaboration entre Lunu et Laurent Grasso

La solution de paiement LUNU lance une initiative unique entre art et blockchain !

Lunu lance une initiative unique entre science, art et blockchain avec l'artiste français Laurent Grasso. On vous explique tout ça en détail
labyrinthe crypto

La règlementation française crypto, de l’espoir à la désillusion

Il fut un temps où la France était avant-gardiste en terme de législation des crypto-monnaies.
Illustration Akon City

Les promesses d’Akon City, la « ville du futur »

Akon City. Tout le monde (ou presque) en a entendu parler ces dernières années. Pour les nouveaux, il s’agit du projet d’une ville « futuriste ». Il est prévu qu’elle soit construite dès 2021 par la star américaine Alioune Badara Thiam (plus…
Image d'illustration

Tanzanie: un livre sur la blockchain en swahili

Sandra Chogo, une de femmes omniprésentes dans la cryptosphère Tanzanienne a récemment publié un livre sur la blockchain. Son titre : "Jihelimishe Kuhusu Blockchain" (Apprennez la blockchain en français). Le bouquet est une première publication sur Bitcoin (BTC) en langue…