Qu’est-ce qu’une DAPP ? Focus sur les applications décentralisées Ethereum (ETH)

DAPP-Ethereum

La décentralisation est un aspect clé sur lequel reposent de nombreux projets blockchain et cryptomonnaies. Cette caractéristique était notamment présente dans le livre blanc de Satoshi Nakamoto qui y a décrit les principes de fonctionnement de Bitcoin. La décentralisation du réseau doit permettre de réinventer les rapports de confiance entre les acteurs. Alors qu’auparavant nous étions dans un système où la confiance passait obligatoirement par un tiers de confiance, qui prend la forme d’une banque par exemple, aujourd’hui et depuis la création de Bitcoin, cette confiance peut reposer sur un réseau décentralisé qui permet d’assurer la sécurité dans des transactions réalisées de pair à pair. 


Dans la continuité de Bitcoin, des projets Dapps (Decentralized apps) ont vu le jour.

Cette apparition des Dapps s’explique notamment par la création d’Ethereum en 2015. Ethereum, a été créé par un jeune développeur, Vitalik Buterin qui a souhaité développé une blockchain décentralisée et une cryptomonnaie, l’Éther, qui permet de faire fonctionner le réseau de manière autonome. L’infrastructure Ethereum permet notamment aux développeurs de créer des Dapps. 

Qu’est-ce qu’une Dapp exactement ?

Et en quoi celles-ci sont différentes des applications classiques ? La différence principale est que les Dapp reposent sur des infrastructures techniques décentralisées, alors que les App classiques reposent sur des serveurs centralisés. Avec les App, un seul problème de serveur peut donc engendré un bug de l’application. Les Dapps, elles, sont inscrites de manière cryptographique sur l’infrastructure blockchain, elles ne peuvent donc pas être défaillantes comme avec un système centralisé. Il est encore assez difficile de définir les Dapps, tant elles peuvent prendre des formes différentes et être utilisées pour réaliser des tâches complètements différentes.

La fondation Ethereum a néanmoins publié une catégorisation possible des différentes Dapps : 

1- Les Dapps qui gèrent de l’argent :

Ces applications décentralisées permettent de réaliser des transferts monétaires sans tiers de confiance grâce à la technologie blockchain. Bitcoin est un parfait exemple de ce type d’applications décentralisées. 

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

2 – Les Dapps qui gèrent des transferts financiers en lien avec des évènements  intervenant dans le monde réel :

ces Dapps, en utilisant une technologie de contrats intelligents permettent d’automatiser des transferts financiers en fonction de la réalisation d’événements dans le monde réel. Par exemple, un fournisseur pourrait recevoir de manière automatique son paiement lorsque les produits sont arrivés à destination chez le client. Un traceur envoie alors un signal sur la blockchain, celui-ci déclenchant le déblocage des fonds pour payer le fournisseur. 

3- Organisation autonome et décentralisée (DAO) :

Expliquées simplement, les DAO sont des organisations qui fonctionnent de manière décentralisée sans organe de gestion centralisée. Ces organisations reposent sur des règles techniques qui expliquent comment chaque participant peut voter afin de prendre les décisions inhérentes à l’organisation. 

Pub

Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk.

Les principaux avantages des Dapps sont dans un premier temps la sécurité de la technologie blockchain, la facilité d’intégrer une cryptomonnaie dans le processus afin d’inciter les mineurs et les développeurs à innover constamment et enfin ces Dapps sont par nature autonomes, elles reposent sur des règles techniques et technologiques et ne peuvent pas être influencées par des acteurs extérieurs. Nous en sommes encore au début des Dapps, alors que de nombreux projets concurrencent le monopole d’Ethereum au niveau de l’infrastructure des Dapps, il sera intéressant d’observer l’apparition de potentielles “Killer Dapps”. 

Abonnez-vous gratuitement
Rejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaies

Les exchanges vont-ils manquer d’Ether (ETH) ?

A quand un nouvel ATH pour l’Ether (ETH) ? Les fondamentaux de ce dernier montrent que l’ETH pourrait suivre la voie de son grand frère. Quand Ethereum rappelle Bitcoin Les réserves d'Ethers sur les exchanges ont diminué. Selon les données de…
Physical Ethereum (ETH) coin on white surface.

L’Ether (ETH) du 25 décembre 2020 au 1er janvier 2021 – Vers un nouvel ATH ?

L’Ether (ETH) se négocie à 722 USD aujourd’hui 1er janvier 2020, au moment de la rédaction de cet article. L’ETH a clôturé la fin d’année 2020 avec un rallye qui l’a mené au-dessus des 700 USD. Un ATH d’ici mars…
doctor who worlds apart

Doctor Who arrive sur la blockchain !

La BBC arrive sur la blockchain avec Doctor Who : Worlds Apart !
Physical Ethereum (ETH) coin on white surface.

Avec Jthereum, développez vos smarts contracts Ethereum en Java !

Aujourd’hui, pour cette première interview internationale, nous accueillons Anton Mozgovoy, Advisor du projet Jthereum, qui ravira nombre de développeurs. Bonjour Anton, pouvez-vous vous présenter ?  Oui, je m’appelle Anton Mozgovoy et je suis un serial entrepreneur. Je suis issu du…
Physical Ethereum (ETH) coin on white surface.

L’Ether (ETH) du 4 au 11 décembre 2020 – ETH2, entre promesses et réalités

L’Ethereum (ETH) 2.0 reste au cœur de l’actualité de l’ETH durant la période du 4 au 11 décembre 2020. Les utilisateurs ETH se ruent vers les services de staking proposés par les exchanges. La nouvelle version du réseau d’Ethereum aurait…