la crypto pour tous
A
A

Airdrop Arbitrum : La nouvelle cible des escrocs !

mar 21 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Scam

Le 16 mars, la Fondation Arbitrum a annoncé qu’un airdrop de tokens ARB sera lancé le 23 mars. Il était prévu que 10 milliards de tokens de gouvernance soient distribués à travers cet événement. Les détenteurs des actifs auront la possibilité de participer aux votes concernant les changements de code sur Arbitrum. Mais, les escrocs ont décidé d’utiliser l’événement de la solution de mise à l’échelle d’Ethereum pour s’en mettre plein les poches. Voici comment.

Le logo de airdrop

Des centaines de faux comptes d’airdrop Arbitrum existent !

La communauté du réseau Arbitrum, qui a précédemment annoncé deux grandes innovations à venir, vient de lancer une mise en garde. Elle appelle les utilisateurs crypto à faire preuve de vigilance, car plusieurs faux airdrops Arbitrum ont été récemment lancés. CertiK, une société spécialisée dans la sécurité blockchain, a révélé une escroquerie de ce type le 19 mars. L’entreprise a annoncé qu’elle a identifié un site Web qui prétend être la page officielle des airdrops d’Arbitrum. Elle a étayé ses propos avec des captures d’écran révélatrices.

Il apparait que le site Web dont il s’agit demande aux utilisateurs l’accès à leurs fonds avant toute opération. Il suffirait qu’un utilisateur autorise l’accès pour que son portefeuille soit vidé. Le site Web dispose d’une page Twitter qui constitue évidemment un faux compte. Un rapport de Redefine, une société similaire à CertiK, indique qu’il y a plusieurs sites Internet de ce type. Il se trouve qu’il y a déjà des centaines d’escroqueries de type phishing concernant l’airdrop à venir d’Arbitrum.

Parallèlement, le 19 mars, u/CryptoMaximalist, un utilisateur de Reddit, a publié un fil de discussion au sujet des escroqueries crypto. Il avait déclaré : « Les escrocs espèrent tirer parti de la complexité des cryptos et de l’enthousiasme des utilisateurs pour l’argent gratuit ». De même, l’outil anti-arnaque Web3 Scam Sniffer a révélé la semaine dernière qu’il y a plus de 273 sites de phishing liés à Arbitrum. Il a ajouté qu’il faut s’attendre à ce que ce nombre augmente d’ici le 23 mars.

Il convient de tout savoir sur les airdrops pour comprendre leur utilité et apprendre à se protéger contre les escroqueries. En réalité, un airdrop constitue une campagne marketing visant à attirer les utilisateurs vers un projet crypto. Il permet de consolider ce dernier vu qu’il amène les utilisateurs à effectuer des tâches favorisant son développement. Aujourd’hui, il est primordial de bien vérifier le profil et l’historique des pages d’airdrops avant de s’y fier.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.