A
A

"Allez vous faire foutre !" : Elon Musk réagit avec véhémence au boycott de X et menace les annonceurs

jeu 30 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Investissement

Elon Musk, le milliardaire à la répartie facile, vient de jeter son ressenti à la face des annonceurs qui ont interrompu leurs campagnes publicitaires sur X. Se sentant soumis à une sorte de chantage, l’entrepreneur irrité dépose la veste du politiquement correct et se lâche. “Allez vous faire foutre ! ”, a-t-il lancé aux sociétés qui tentaient de “faire chanter X”. C’était ce 29 novembre, lors d’une conférence organisée par New York Times à New York.

Logo de X, le réseau social racheté et rebaptisé par Elon Musk

Elon Musk dénonce le boycott qui va “tuer l’entreprise”

La plateforme de réseau social X risque de connaître une fin d’année très difficile, avec des pertes atteignant 75 millions de dollars. C’est du moins la menace qu’agitent les 200 annonceurs mécontents et prêts à interrompre définitivement leurs campagnes publicitaires sur X. C’était en réponse à des commentaires d’Elon Musk jugés “de haine antisémite et raciste”.

S’il s’en fait de cette menace qui poussait peser lourd sur la trésorerie de X, Elon Musk semble s’en foutre aussi. Lors du 2023 DealBook Summit à New York ce mercredi 29 novembre, il s’est excusé pour ces tweets qu’il a qualifiés de “stupides” avant de se lâcher sans filtre.

« Si quelqu’un essaie de me faire chanter avec de la publicité, de me faire chanter avec de l’argent, qu’il aille se faire foutre ….. Allez … vous … faire foutre. Est-ce que c’est clair ? J’espère que ça l’est. »

Le milliardaire qui n’a “aucun problème à être détesté” a été clair et ce n’est pas le PDG de Disney, Bob Iger, qui était dans l’audience, qui dira le contraire. Elon Musk lui a d’ailleurs lancé un “salut Bob!”, puisque son entreprise a aussi interrompu les campagnes publicitaires sur X.

Elon Musk s’oppose farouchement au boycott publicitaire de X

Musk menace de tourner ses fans contre les annonceurs boycotteurs de X

X, qui vaut désormais la moitié des 44 milliards qu’a coûté son acquisition, pourrait risquer la faillite avec la contraction de ses revenus publicitaires. Elon Musk a rappelé que « ce que ce boycott publicitaire va faire, c’est tuer l’entreprise ».

En réponse, le milliardaire aux plus de 156,1 millions de followers sur X et plus de 130 millions d’abonnés sur instagram, a lancé des menaces contre les annonceurs. Il a promis que « le monde entier saura que ces annonceurs ont tué l’entreprise” et qu’il “le prouvera dans les moindres détails ».

Heureusement que X n’a pas encore une crypto native. Autrement, Elon Musk en aurait fait l’une des cryptos les plus volatiles sur le marché. Ce qui est certain, avoir répondu à une menace par une menace était une idée de génie. On verra dans les prochains jours comment les annonceurs réagissent à la sortie de Musk.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.