A
A

Bitcoin (BTC) : Les hackers nord-coréens ciblent les services de santé ?

lun 25 Juil 2022 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Grégoire Morat

Cette semaine, Le ministère américain de la Justice a saisi environ 500 000 dollars en bitcoins à des hackers nord-coréens. Ceux-ci utilisaient le logiciel de rançon Maui (ce qu’on appelle un rançongiciel) pour attaquer des organisations de santé aux États-Unis. Un rançongiciel est un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Pour ce faire, un rançongiciel chiffre des données personnelles. Puis, il demande à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer.

Rasnsomware_Hackers_Corée_du_Nord_Santé_Hôpitaux_Cybersécurité

Les 500 000 dollars en bitcoins (BTC) devraient être redistribués aux victimes des attaques des hackers

Le département de la justice américain a déposé une plainte dans le district du Kansas demandant que la prise de bitcoins soit restituée aux victimes des attaques. Il s’agit de prestataires de soins de santé établis au Kansas et au Colorado.

Les organisations de santé aux États-Unis sont les plus vulnérables aux attaques des rançongiciels

Alors que les rançongiciels sont un nouveau phénomène, les organisations de santé sont les plus vulnérables. Le nombre d’attaques de rançongiciels contre les établissements de santé a augmenté de 94 % entre 2021 et 2022, selon un rapport de la société de cybersécurité Sophos. Plus des deux tiers des organisations de santé aux États-Unis ont subi une attaque de ransomware en 2021. En 2020, ce pourcentage s’élevait à 34 %.

Les organisations de santé, des cibles idéales pour les hackers

Ces organisations de santé sont ciblées car leurs données rapportent gros. Selon Experian, les données sur les soins de santé sont extrêmement lucratives. Les dossiers coûtent 1 000 dollars chacun, ce qui est nettement supérieur aux rapports de carte de crédit qui coûtent 5 à 10 dollars pièce sur le marché noir. Experian est une entreprise de données et des outils de gestion de la relation client, particulièrement orientés sur le risque de crédit, la prévention de la fraude, etc.

Les cryptomonnaies sont omniprésentes sur les marchés du dark Web. Elles sont également connues pour être parfois utilisées pour des opérations illégales en ligne. Heureusement, les autorités américaines ont été réactives et les 500 000 dollars en bitcoins ont été saisis. Ces incidents font réfléchir sur la vulnérabilité et les risques des nouvelles infrastructures du Web3.0. Ainsi que sur les utilisations illégales de technologie blockchain et des cryptomonnaies.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Grégoire Morat avatar
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !