A
A

Pourquoi les pirates s’intéressent-ils aux ponts blockchain ?

sam 20 Août 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Depuis plusieurs mois, les ponts blockchain sont devenus les cibles privilégiées des pirates. La preuve est que plusieurs ponts ont été attaqués durant ces derniers jours. Mais pourquoi ? Pourquoi les ponts blockchain attirent-ils si tant les pirates ? Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir les raisons.

pont blockchain

Près de 69 % de fonds perdus

Au cours de ces derniers mois, ce sont des milliards de dollars d’actifs numériques qui ont été perdus à cause des pirates. Voici quelques exemples qui l’illustrent. Au mois de mars 2022, le pont blockchain Ronin Bridge a été victime d’une attaque malveillante de pirates. Conséquence : une perte de plus de 625 millions de dollars. Cet événement a d’ailleurs été considéré comme l’un des plus grands vols de cryptomonnaies. Mais ce n’est pas la seule attaque qui a eu lieu. Bien au contraire…

Au mois de juin de la même année, les pirates ont fait fort en s’en prenant au pont Harmony One. Ils ont réussi à voler plus de 100 millions de dollars en une seule attaque. Plus récemment, en août, c’est le pont Nomad Bridge qui, lui, a perdu 200 millions de dollars à la suite d’une attaque ayant visé les contrats intelligents.

Au final, les spécialistes de Chainalysis estiment que plus de 2 milliards de dollars ont été volés sur des ponts blockchain rien que durant l’année 2022 (qui n’est même pas encore finie).

L’intérêt des ponts blockchain

Pour savoir pourquoi les ponts blockchains séduisent si tant les pirates, il faut d’abord savoir de quoi il s’agit. Les ponts sont des éléments indispensables dans l’univers de la blockchain, car, actuellement, les blockchains qui fonctionnent, sont incapables de communiquer entre elles. Les ponts permettent donc d’établir des communications entre elles et de résoudre le problème de l’interopérabilité.

Plus concrètement, à l’heure actuelle, aucun utilisateur ne peut utiliser le bitcoin (BTC) sur la blockchain Ethereum (ETH) et il ne peut pas non plus utiliser ether sur la blockchain Bitcoin. Dans ce cas, il devient difficile de faire des transferts de fonds entre des utilisateurs de blockchains différentes. Et c’est là qu’interviennent les ponts ! Comme l’indique leur nom, ils créent des zones de communication.

Certes, le mode de fonctionnement de chaque pont diffère de celui des autres. Toutefois, le principe est généralement le même. Un utilisateur A qui souhaite transférer des fonds à un utilisateur B verrouille le montant de cryptomonnaies à envoyer sur une blockchain. En échange, le protocole va créer le même montant d’actifs numériques sur une autre blockchain (un montant équivalent aux fonds bloqués).

Le mode de fonctionnement des ponts permet aux utilisateurs d’effectuer des transferts sans complexité. Mais c’est justement cela qui séduit les pirates. En attaquant les ponts, surtout ceux qui ont une certaine vulnérabilité en raison d’un bug, ils peuvent voler beaucoup d’argent.

Dans le domaine de la blockchain, les ponts font partie des outils les plus importants en raison des nombreux avantages qu’ils présentent. Malheureusement, ils sont la cible des pirates qui, en réalisant des attaques malveillantes, sont certains de profiter de leur vulnérabilité pour gagner de l’argent.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !