A
A

Après Celsius, le scandale s’empare de Nexo et ses 12 milliards en gestion

jeu 07 Juil 2022 ▪ 16h15 ▪ 6 min de lecture - par Nicolas Teterel

Après Celsius, c’est au tour de Nexo de sombrer dans la tourmente. La purge n’est pas finie et nombre de sociétés CrYpTo ponziennes sont sous le feu des critiques et du marché. Même le stablecoin tether essuie des attaques coordonnées.

NEXO accusé de liquider ses propres clients

Le compte twitter @otteroooo affirme que Nexo spécule contre ses clients. Selon plusieurs sources concordantes, Nexo aurait mis en place une stratégie visant à liquider ses propres clients.

Nexo est une compagnie bulgare acceptant toutes les cryptomonnaies en dépôt. Le mot « dépôt », comme dans le cas de Celsius, est toutefois galvaudé. Il s’agit en réalité de prêts non garantis en faveur de Nexo qui peut en disposer comme bon lui semble. Comme chez Celsius.

L’intérêt pour ses 4 millions de clients est de pouvoir se servir de ce dépôt comme collatéral pour pouvoir emprunter dans 40 monnaies fiat différentes.

Nous pouvons lire sur le site :

« Nexo vous permet d’emprunter en fiat ou en stablecoins (les taux commencent à 5,9 %) sans vérification du crédit. […] Il est possible d’emprunter de 50 dollars à 2 millions de dollars […]. Ce service permet à l’emprunteur d’éviter d’être imposé s’il devait vendre ses cryptos pour pouvoir emprunter dans une banque lambda. »

Sauf que lorsque la valeur de ce collatéral s’amenuise en raison de l’écroulement du marché, les clients sont liquidés…

Ce serait une histoire relativement banale si Nexo n’était pas accusé d’avoir utilisé les fonds de ses clients contre eux. Voici le supposé modus operandi :

1) Collecter les cryptomonnaies (surtout des shitcoins qui ont tendance à perdre 90 % de leur valeur en bear market) grâce à leur service de prêt ou bien en proposant des taux mirobolants ;
2) Vendre les cryptomonnaies de leurs clients pour manipuler leur prix à la baisse sur l’exchange londonien CEX.IO ;
3) Liquider les clients dès que la valeur du collatéral n’est plus suffisante.

NEXO INSIDE SOURCES CONFORM NEXO LIQUIDATES OWN USERS FOR COMPANY PROFIT
« Des insiders confirment que Nexo liquide ses propres clients pour engranger des profits.
Les lanceurs d’alerte travaillant chez Nexo confirment que Nexo trade contre ses clients. »

Pour @otteroooo, déposer des cryptomonnaies chez Nexo « revient à lui donner des munitions pour manipuler les prix à la baisse ». « Nexo sait exactement à quels prix les cryptomonnaies de leurs clients doivent tomber pour que ces derniers soient liquidés ».

Ces accusations ont du sens quand on sait que ces entreprises proposent des taux de rendement ponziens absolument intenables. Lorsque l’on ne sait pas d’où vient le rendement, c’est que l’on est soi-même le rendement de quelqu’un d’autre…

If you don't undesrtand the yield, you are the yield
« Si vous ne savez pas d’où vient le rendement que l’on vous propose, c’est que vous êtes le rendement (de quelqu’un d’autre) »

D’après les sources du compte twitter anonyme, le head of Trading de Nexo, Tom Stanev, était la personne qui devait vendre discrètement les cryptomonnaies.

Nous verrons bien si certains clients lésés mènent une action en justice. Il s’agira de demander des comptes à l’exchange CEX.IO pour savoir si NEXO a effectivement vendu les cryptomonnaies de ses clients.

Tether depeg?

Un article du Wall Street Journal en début de semaine révèle qu’un certain nombre de hedge funds vendent USDT à découvert. Les positions se chiffreraient en centaines de millions.

« Il y a eu un véritable pic d’intérêt de la part des hedge funds qui cherchent à shorter tether », a déclaré Leon Marshal, un cadre supérieur de Genesis Global Trading.

Ces fonds sont attirés par l’odeur du sang encore fraîche du stablecoin Terra-Luna. Son implosion a en effet provoqué un effet de contagion chez d’autres stablecoins dont les pegs ont été momentanément ébranlés.

Le Tether (USDT) est encore aujourd’hui sous pression, à 0,95 euro au lieu d’un euro au moment d’écrire ces lignes. La parité est toutefois respectée pour sa version adossée à des dollars.

Paolo Ardoino, le CTO de Tether, a déclaré être au courant de ces agissements de la part de certains hedge funds. Ces derniers « tentent de provoquer une nouvelle panique dans le sillage de l’effondrement de Terra/Luna », a-t-il lancé. « Nous pensons qu’il s’agit depuis le début d’une attaque coordonnée et entretenue par des armées de trolls pour générer du FUD ».

M. Ardoino a fustigé les rumeurs voulant que « le Tether ne soit pas couvert à 100 % ». « Ces hedge funds ne parviendront qu’à perdre de l’argent » a-t-il juré. « Tether est le seul stablecoin ayant fait ses preuves en maintenant sa parité avec le dollar malgré la pression extrême ».

Ces rumeurs collent à la peau de Tether depuis l’amende de 42 millions de dollars infligée par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC). En cause : des « déclarations trompeuses et des omissions » quant à la façon dont Tether gère ses réserves d’euros et de dollars.

Nous savons depuis que Tether génère des profits en plaçant l’argent censé garantir le peg dans des obligations d’État et de multinationales, entre autres. L’opacité règne, ce qui incite des hedge funds à tester la liquidité de ses réserves qui pèsent 66 milliards de dollars.

Tether semble solvable et ressortira probablement renforcé de cette crise. Les abus de Celsius et de NEXO révèlent toutefois qu’il est temps de se refocaliser sur le bitcoin au lieu de s’engluer dans un océan de shitcoins qui se finissent toujours en drames.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !