A
A

Crypto : La Banque de Russie s’oppose aux stablecoins

jeu 14 Juil 2022 ▪ 21h30 ▪ 3 min de lecture - par Eddy Senga

Alors que l’inflation fait rage, la monnaie fiduciaire américaine prend un peu plus de la valeur. Pendant ce temps, le rouble russe décroît sensiblement. Pour y faire face, certaines personnes pensent que la Russie devrait émettre  un stablecoin indexé à la monnaie du pays. Cependant, la Banque centrale russe ne voit pas les choses du même œil.

stablecoins russie

La Banque centrale russe hostile aux pièces stables

L’univers crypto connaît une période peu glorieuse depuis quelques mois. Alors que les choses se compliquent un peu plus chaque jour, les nombreuses attaques dont les cryptomonnaies sont victimes n’aident pas le secteur à se remettre d’aplomb. La Russie qui est toujours en guerre avec l’Ukraine est le nouveau détracteur des actifs cryptographiques. Selon la Banque centrale de Russie, les stablecoins ne sont pas adaptés pour les paiements.

Après la sortie de Ivan Chebeskov, un haut responsable du ministère des Finances, la Banque centrale de Russie (CBR) s’est empressée de prendre la parole. Contrairement au minfin qui soutient le développement des pièces stables en Russie, la CBR pense qu’elles sont impropres aux règlements. De plus, les stablecoins sont risqués puisqu’ils ne sont pas vraiment stables. Pour le régulateur, les entreprises russes n’ont pas besoin des monnaies numériques. De ce fait, la décision du ministère des Finances n’a pas lieu d’être.

Les stablecoins pourraient aider la Russie à venir à bout des sanctions

Bien que la Banque centrale de Russie ne soit pas d’accord avec la décision du ministère des Finances, certaines personnes approuvent l’idée du minfin. Andrey Voronkov, fondateur de Voronkov Ventures est de ceux qui croient à ce projet. D’après lui, l’existence des stablecoins indexés sur le dollar renforce la monnaie fiduciaire américaine. De ce fait, émettre des pièces stables basées sur le rouble aiderait la monnaie à se renforcer.

Des experts de l’institut national de développement économique VEB.RF et le président de la Douma d’Etat sur l’industrie et du commerce, Vladimir Gutenev sont du même avis. Selon eux, la Russie devrait autoriser l’utilisation des stablecoins adossés à l’or.  Utilisés pour les règlements des paiements internationaux, ces derniers permettraient de réduire la pression des sanctions occidentales. Face à la situation, la première sous-gouverneure Olga Skorobogatova a déclaré que la CBR travaillait activement sur le développement du rouble numérique. À cause des sanctions imposées lors de l’intervention du pays en Ukraine, la Banque centrale russe a intensifié ses efforts pour peaufiner le lancement de sa CBDC.

L’opposition de la Banque centrale Russie au lancement d’un stablecoin indexé sur le rouble met à mal les projets de certains. Pour le ministère des Finances et pour certains experts, il est clair que les pièces stables pourraient avoir un impact considérable sur le développement économique du pays.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !