A
A

Inclusion des femmes dans la cryptomonnaie : Binance a des projets pour l’Afrique

lun 04 Avr 2022 ▪ 13h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les discriminations du genre constituent une préoccupation pour des milliers de personnes dans le monde. Malheureusement, ces discriminations touchent presque tous les milieux, y compris la sphère de la blockchain. Pour lutter contre cette situation qui s’enracine de plus en plus, Binance a décidé d’adopter une série de mesures en commençant par l’Afrique, où les problèmes structurels limitent l’accès des femmes aux services financiers.

crypto, binance

Des projets de Binance pour le Kenya et le Nigeria

Entre le genre masculin et le genre féminin, le fossé est très grand en ce qui concerne l’utilisation des cryptomonnaies. D’après un rapport produit par Binance, seulement 5 % de femmes utilisent les cryptomonnaies, tandis que les 95 % restants reviennent aux hommes. Business Insider précise, quant à lui, que seulement 15 % de femmes font du trading en utilisant le bitcoin (BTC). Binance souhaite résoudre ce problème et réduire le fossé entre l’homme et la femme dans le domaine des cryptomonnaies.

Dans un précédent projet que la bourse de cryptomonnaies Binance avait lancé, elle avait offert la possibilité à des femmes kényanes de gagner leur vie en participant à MamaToTheRescue. À présent, la société a décidé de se tourner vers un autre pays : le Nigeria. Elle a lancé le bootcamp qui durera 8 semaines afin d’apprendre aux femmes comment se servir de la blockchain et des cryptomonnaies. En outre, elles découvriront les différents et nombreuses possibilités d’évolution de carrière qui se dessinent devant elles.

Des femmes qui se démarquent du lot

Quand on parle de blockchain en Afrique, seule une catégorie de femme est réellement connue. Entre 2012 et 2018, une seule entreprise a été créée entièrement composée de femmes, sur les plus de 300 entreprises qui ont été lancées au cours de cette période. Dans le lot des femmes africaines qui se démarquent en raison de leurs compétences et de leurs performances, on peut mentionner Damilola Odufuwa.

Damilola est une jeune nigériane qui travaille en tant que responsable mondiale de la communication produit de Binance. Elle a cofondé Coalition Féministe dans le but de fournir une aide plus pratique aux femmes. Elle explique qu’elle a « toujours été passionnée par l’inclusion financière des femmes ». « J’ai été conquise dès que j’ai réalisé l’impact que la cryptomonnaie et la blockchain pouvaient avoir sur les droits des femmes », a-t-elle déclaré.

Une autre femme s’illustre elle aussi en raison de ses compétences. Il s’agit de Olayinka Odenira. Avocate et spécialiste de la cybersécurité depuis plus de 15 ans, elle est la cofondatrice du Black Women Blockchain Council. L’objectif de cette organisation est de faciliter l’intégration des femmes à la sphère de la cryptomonnaie. Pour cela, avec son équipe, Odenira organise régulièrement des événements.

Binance envisage de réduire le fossé entre les hommes et les femmes dans le domaine des cryptomonnaies. Pour y parvenir, la bourse de cryptomonnaies a annoncé une multitude de projets au profit de l’Afrique. Mais pour l’instant, après le Kenya, elle veut se concentrer sur le Nigeria.

Source : Be[in]Crypto

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !