A
A

Inde : Inquiétudes autour de la suspension des dépôts en roupies sur WazirX et CoinSwitch Kuber

jeu 14 Avr 2022 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Alors que l’instauration en Inde d’une taxe de 30 % sur les cryptomonnaies continue de faire couler beaucoup d’encre, deux exchanges locaux viennent de suspendre les dépôts sur leur plateforme. En effet, WazirX et CoinSwitch Kuber ont désactivé l’option qui permettait à leurs clients d’utiliser l’interface de paiement unifiée (UPI) pour acheter des cryptomonnaies. L’annonce de cette nouvelle a contribué à renforcer les inquiétudes de la communauté crypto locale sur l’avènement d’un cadre réglementaire favorable aux cryptomonnaies.

Les retraits de fonds via l’UPI sont toujours possibles pour le moment

L’UPI est un système de paiement en temps réel largement utilisé en Inde et qui est réglementé par la Banque centrale du pays. Sur l’ensemble de l’année fiscale écoulée, la valeur totale des transactions effectuées depuis l’UPI a dépassé 1 000 milliards de dollars. Cela permet de mesurer l’inquiétude de la communauté crypto indienne à l’annonce de la suspension des dépôts effectués via l’interface sur WazirX et CoinSwitch Kuber. En réponse à ces inquiétudes, les deux exchanges ont déclaré que les retraits de roupies sont toujours possibles depuis l’interface.

« Le dépôt via l’UPI est actuellement désactivé pour tous les utilisateurs, cependant nous nous efforçons de le rétablir dès que possible. Veuillez être patient », a fait savoir Coinswitch Kuber dans un tweet. La décision des exchanges fait suite à la dernière sortie de la National Payments Corporation of India, l’opérateur de l’UPI. Ce dernier a notamment fait savoir qu’il n’avait pas connaissance que les exchanges de cryptomonnaies étaient autorisés à se servir de l’interface qui est prioritairement utilisée pour faciliter les transferts bancaires.

La frustration grandit dans le camp des investisseurs locaux

Dans un mouvement d’ensemble, les investisseurs indiens ont exprimé sur Twitter leur frustration face à la décision de WazirX. Plus grand exchange de cryptomonnaies en Inde, ce dernier n’accepte pas les passerelles de paiement de la majorité des grandes banques, dont ICICI Bank et HDFC Bank. Dès lors, la suspension de l’utilisation de l’UPI pour effectuer des dépôts sur sa plateforme passe forcément mal du côté de ses clients.

 « Sans fournir la moindre information, vous avez désactivé les dépôts en roupies. Au minimum, informez-nous de la durée de la suspension » a déclaré sur Twitter Avijit Debnath, un client de WazirX. Alors qu’il avait déjà subi une chute de 71 % du volume de ses transactions après l’adoption de la taxe de 30 % sur les cryptomonnaies, l’exchange risque maintenant de voir ses statistiques en la matière toucher le fond avec la présente décision.

Bien avant WazirX et CoinSwitch Kuber, la filiale indienne de Coinbase avait déjà suspendu en début de semaine ses services de paiement qui sont basés sur l’UPI. À l’instar de ses concurrents locaux, l’exchange a fait savoir qu’il menait des discussions avec les régulateurs indiens afin de rétablir au plus vite ses services.

Source : Bitcoinist

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !