A
A

Mozilla n'acceptera désormais que les dons en cryptomonnaies basées sur le Proof-of-Stake (PoS)

jeu 14 Avr 2022 ▪ 11h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les débats autour de l’impact environnemental des cryptomonnaies basées sur le Proof-of-Work, notamment le bitcoin, continuent de faire rage au sein de la cryptosphère. Dès lors, plusieurs voix s’élèvent pour réclamer l’interdiction de leur mining ou le passage de leurs blockchains au Proof-of-Stake (PoS). Mozilla vient d’apporter son soutien à cette alternative en déclarant qu’il n’acceptera dorénavant que les dons de cryptomonnaies basées sur le PoS. La décision de la société n’a pas manqué de susciter de vives critiques venant de la part des partisans du bitcoin.

Concept pos and Proof of Stake with abstract icons

Une décision motivée par les nouveaux engagements climatiques de la société

Dans un récent article de blog, la société à l’origine du navigateur Internet Firefox a annoncé qu’elle venait de procéder à la modification de sa politique de dons en cryptomonnaies. En effet, Mozilla a décidé que celle-ci devait être conforme avec ses engagements climatiques. « Mozilla n’acceptera plus les cryptomonnaies ‘Proof-of-Work’, qui sont plus gourmandes en énergie. Les cryptomonnaies ‘Proof-of-Work’ peuvent augmenter de manière significative notre empreinte GES [gaz à effet de serre] en raison de leur nature énergivore », précise la société. En lieu et place de celles-ci, Mozilla a fait savoir qu’il acceptera uniquement leurs homologues basées sur le PoS.

D’après un rapport publié en février dernier, les blockchains basées sur le PoS consomment moins qu’1% d’électricité que celles utilisant le consensus du PoW comme le réseau Bitcoin. La principale victime de la décision prise par Mozilla n’est rien d’autre que le bitcoin et dans une moindre mesure l’ether. L’altcoin devrait néanmoins être éligible aux dons en cryptomonnaies acceptés par la société une fois que sa transition vers le PoS sera effective. Par ailleurs, Mozilla publiera d’ici la fin du second trimestre de l’année une liste des cryptomonnaies natives des blockchains PoS qu’elle accepte.

Le Bitcoin est l’une des technologies les plus vertes qui existent

Directeur de la stratégie numérique de la société d’investissement VanEck, Gabor Gurbacs n’a pas caché son mécontentement face au changement effectué dans la politique de dons de Mozilla. Il a notamment critiqué le fait que cette décision censure principalement le bitcoin. Dans un tweet publié le 12 avril, M. Gurbacs a d’ailleurs assuré que le Bitcoin est l’une des technologies les plus vertes qui existent. Tout en soupçonnant la société de vouloir contenter les détracteurs du bitcoin, le dirigeant de VanEck a qualifié la décision de « malavisée et de signal de vertu par nature ».

Au début de l’année, Mozilla avait déjà suspendu temporairement les dons en cryptomonnaies afin d’évaluer les sentiments de la communauté sur leur consommation énergétique. En réponse aux critiques sur le mining des cryptomonnaies basées sur le PoW, plusieurs sociétés de la cryptosphère travaillent actuellement pour réduire l’empreinte carbone de l’activité.  C’est notamment le cas de Block, Blockstream et Tesla qui se sont alliés pour miner du bitcoin grâce à l’énergie solaire.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !