A
A

OpenSea s'apprête à licencier 20 % de son personnel en raison de l’hiver crypto

ven 15 Juil 2022 ▪ 14h45 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Cofondateur et PDG d’OpenSea, Devin Finzer s’est rendu sur Twitter le 14 juillet pour annoncer le licenciement de 20 % du personnel de l’entreprise. À l’instar d’autres dirigeants de la cryptosphère avant lui, M. Finzer a évoqué les effets de l’hiver crypto pour justifier cette décision. En réponse à cette annonce, un concurrent de la principale place de marché NFT a fait savoir qu’il était disposé à recruter davantage de personnel malgré la crise actuelle. Les détails dans la suite.

Opensea, NFT volés

Une généreuse indemnité de départ et une aide pour trouver un nouvel emploi

Le marché des NFT a été l’une des plus grandes victimes de l’hiver crypto avec l’écroulement des volumes d’échanges. Il s’en est naturellement suivi une importante baisse des recettes de la plateforme d’OpenSea comme l’a fait savoir M. Finzer. Ce dernier a ajouté que la combinaison de ces phénomènes à l’instabilité macroéconomique des derniers mois oblige OpenSea à se préparer à « la possibilité d’un ralentissement prolongé ». L’annonce du PDG ajoute également que l’entreprise aidera les employés à se remettre sur pied et les assistera de toutes les manières possibles.

« Chacune des personnes qui partent a joué un rôle essentiel dans le parcours d’OpenSea. Ils ont soutenu nos utilisateurs, défendu notre mission et travaillé intensément pour construire les fondations de l’espace NFT… Pour ceux qui nous quittent, nous offrirons de généreuses indemnités de départ et une couverture médicale jusqu’en 2023, ainsi que l’acquisition d’actions pour ceux qui n’ont pas atteint leur plafond. Nous les aiderons également à trouver un emploi et nous ouvrirons nos réseaux personnels pour les soutenir autant que possible », précise l’annonce.

LooksRare annonce des recrutements pour élargir son équipe

M. Finzer a également déclaré que la société ne procédera plus à d’autres licenciements massifs assurant que celle-ci dispose d’un solide bilan pour tenir le coup. Les autres places de marché NFT ont naturellement réagi à la nouvelle pour apporter leur soutien à la plateforme et surtout aux employés licenciés.

LooksRare s’est d’ailleurs particulièrement adressé à ces derniers en faisant savoir qu’elle était actuellement en train d’embaucher plus de personnes pour élargir son équipe. Une partie du personnel licencié d’OpenSea pourrait donc rapidement reprendre leurs activités chez le rival dans les prochains jours.

Les difficultés s’enchainent donc pour OpenSea qui ne devrait pas pour autant s’inquiéter de voir LooksRare lui arracher sa place de leader du marché des NFT. Toutefois, la plateforme devra veiller à résoudre ses problèmes de sécurité si elle souhaite continuer à bénéficier de ce statut à la reprise des marchés. Au début du mois, 1,8 million d’utilisateurs d’OpenSea avaient été notamment touchés par une violation du service de messagerie de la place de marché NFT.

Source : Ethereum World News

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !