A
A

Revolut offrira désormais des services crypto à travers l'Europe

mar 16 Août 2022 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Fintech britannique offrant des services financiers et bancaires, Revolut poursuit sans encombre son expansion sur le marché des cryptomonnaies. Elle vient notamment d’obtenir l’autorisation d’offrir des services crypto dans une trentaine de pays européens depuis sa filiale chypriote. La société entend notamment s’établir durablement au sein de l’Espace économique européen (EEE) avant l’entrée en vigueur de la réglementation MiCA.

revolut, crypto

Une autorisation délivrée à Revolut par la (CYSEC)

Vendredi dernier, Revolut a annoncé qu’elle a reçu l’approbation pour fournir des services crypto dans l’EEE. Cela prend notamment en compte les pays membres de l’Union européenne ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Cette autorisation fait suite à la demande déposée auprès de la Commission chypriote des valeurs mobilières et des changes (CYSEC). La société devient ainsi la première à obtenir une telle autorisation du régulateur parallèlement à l’installation d’une base dans le pays. Par ailleurs, Revolut a affirmé que son choix de créer une filiale sur l’île était dû au régime réglementaire attrayant de celui-ci.

Ce nouveau siège servira de centre d’opération pour fournir des services crypto à ses 17 millions de clients dans l’EEE. À la suite de cette nouvelle autorisation, Revolut a tenu à assurer qu’elle continuera de satisfaire ses clients britanniques. En effet, la société peut offrir à ces derniers des services crypto notamment grâce au régime d’enregistrement temporaire de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni. Revolut multiplie ainsi les efforts pour accéder à l’ensemble des marchés européens avant l’application de la réglementation MiCA. Celle-ci entrera notamment en vigueur en 2024 afin d’assurer une meilleure protection des utilisateurs européens contre les crimes liés aux cryptomonnaies.

Une vidéo sur les réglementations de l’industrie crypto au sein de l’Union Européenne

Pour mener à bien son expansion sur le marché européen, Revolut a donc choisi de multiplier les approches auprès des différents régulateurs de cet espace économique. Cette stratégie a déjà porté ses fruits à Singapour où la fintech britannique envisage désormais de se lancer dans le crypto trading.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !