A
A

Crypto : En Russie un nouveau token facilite les investissements dans le palladium

jeu 21 Juil 2022 ▪ 18h30 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

La Russie franchit un nouveau cap en ce qui concerne le marché des cryptomonnaies. En effet, Atomyze, une plateforme qui s’est spécialisée dans la tokenisation des matières premières, a conclu un contrat avec Rosbank dans le but de permettre aux investisseurs de réaliser des transactions avec des actifs numériques basés sur des métaux précieux. La collaboration concerne surtout le palladium.

Drapeau Russie

De belles ambitions pour le partenariat entre Atomyze et Rosbank

Actuellement, en Russie, le palladium est considéré comme un investissement très prometteur, puisqu’il est utilisé en tant que substitut pour la platine dans la bijouterie. De plus, la demande mondiale de palladium ne cesse de grandir chaque année. Enfin, ce métal précieux est très utilisé pour la conception des produits de haute technologie. Pour toutes ces raisons, la Russie souhaite l’utiliser en l’intégrant à l’univers des cryptomonnaies. C’est d’ailleurs pourquoi un accord est signé entre Atomyze Russia et Rosbank.

À propos de l’objectif de la collaboration entre Atomyze et Rosbank – la tokenisation de matières premières –, le milliardaire Vladimir Potanin a affirmé que c’est une première en Russie. Il est même allé plus loin en déclarant qu’il s’agit du début d’une nouvelle ère pour l’économie russe. C’est une « ère de tokenisation », a clairement indiqué le milliardaire. En outre, il a dit qu’il souhaite que les cryptomonnaies parviennent à remplacer les monnaies traditionnelles, y compris le rouble.

M. Potanin n’est pas le seul à espérer de gros changements sur le marché des cryptomonnaies en Russie. La directrice générale de Atomyze Russia a, elle aussi, fait part de ses souhaits. Selon elle, la nouvelle collaboration « n’est que le début d’une grande histoire qui sera construite sur deux éléments essentiels : les éléments traditionnels qui existent déjà (1) et la création de nouveaux produits (2) au profit des investisseurs ».

Soulignons que la Russie ne dispose pas encore de réglementations précises sur le fonctionnement du secteur des cryptomonnaies. Pour cause, les autorités sont bien plus concentrées sur la guerre en Ukraine que sur les réalités du marché des actifs numériques. Cela dit, le pays semble de plus en plus prêt à s’ouvrir à ce marché, même si la majorité des institutions gouvernementales s’y oppose encore.

La Russie souhaite faire des métaux précieux des éléments qui seront intégrés à l’univers des cryptomonnaies. Pour commencer, c’est le palladium, un métal précieux utilisé pour la conception de produits de haute technologie, qui ouvre le bal. En collaboration avec Rosbank, Atomyze Russia va en faire une tokenisation dans les prochains jours.

Source : Bitcoin.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !