A
A

Kenya : Nouvelles méthodes de prêt DeFi sur Celo en faveur de l’agriculture

ven 10 Juin 2022 ▪ 15h30 ▪ 5 min de lecture - par Eddy Senga

L’autonomisation financière est un problème constant, surtout dans les pays émergents. De plus en plus de personnes cherchent des alternatives pour sortir de la situation précaire qui sévit dans plusieurs nations. Alors que la finance décentralisée semble être la porte de secours, les prêts surgarantis gâchent tout. Pour mieux répondre aux besoins des personnes intéressées par la DeFi, la Fondation Celo cherche des solutions pour favoriser l’adoption de cette dernière dans l’agriculture au Kenya.

DeFi

Quand la DeFi sur Celo intègre l’agriculture

Le niveau de vie est relativement bas dans certaines parties du monde. En Afrique, la famine et le manque de moyens financiers conduisent la population dans des situations sans pareil. Face à la faiblesse de certains gouvernements, les particuliers se lancent à la quête de nouveaux moyens pour sortir la tête de l’eau. La recherche d’une vie meilleure pousse les gens à adopter les nouvelles technologies telles que les cryptos et la DeFi.

La finance décentralisée est connue comme une source vers l’autonomisation financière. Toutefois, comme tout secteur nouveau, il faut d’abord la comprendre et assimiler chaque contour de l’offre. Alors qu’elle se plaçait comme la solution idéale pour le financement des projets, le taux élevé des frais se transforme rapidement en cauchemar et c’est là qu’intervient la Fondation Celo. 

Pour créer la richesse, elle s’associe à Mercy Corps Ventures afin de profiter de Moola Market, un système de prêt basé sur Celo. Elle signe également un partenariat avec Kotani Pay, un fournisseur de rampe d’accès basé en Afrique. Tous ces partenariats sont effectués dans un seul but : lancer un modèle de stablecoins au Kenya en avril. La particularité de ce modèle est qu’il est non seulement basé sur l’employeur, mais il est aussi le premier du genre.

Cinch Markets, l’employeur de ce projet pilote pourra venir en aide à de nombreuses personnes. En effet, l’entreprise agricole pourra continuer ses activités et par la même occasion, donner du travail à d’autres personnes. Jusqu’ici, près de 68 agriculteurs ont déjà bénéficié du programme. La valeur des prêts déployés quant à elle, s’estime à environ 10 000 dollars.

Une solution loin d’être parfaite, mais d’une grande importance

Les marchés émergents font face à de nombreux problèmes. En plus de manquer d’équipement pour mener à bien un projet, l’obtention d’un crédit traditionnel est un véritable défi. Les prêts sont soumis à tellement de conditions qu’il est difficile, voire impossible d’en obtenir un. De plus, les capitaux limités ne jouent pas en la faveur des institutions financières.

Grâce aux prêts en pièces stables, la DeFi mobile first de Celo est peut-être la solution qui pourrait révolutionner l’entrepreneuriat au Kenya. Les agriculteurs et les propriétaires terriens qui bénéficient du projet pilote de prêt de trois mois à Nanyuki pourront alors développer leur affaire. En plus, les taux d’intérêts leur permettront de faire du profit et de s’étendre si besoin.

Avec un taux d’intérêt annuel de 8 % par rapport à 20 % à l’époque, ce système semble lancé pour perdurer. L’intégration de la DeFi sur Celo dans l’agriculture au Kenya présente de nombreux avantages. Le tout premier étant les taux d’intérêts bas. Ensuite, vient la commodité. 

En effet, les participants n’ont plus besoin de faire la file dans une banque pour accéder au prêt. Dans les zones rurales, le déplacement peut vite devenir pénible. Soit à cause de l’absence des routes, soit à cause des conditions climatiques. Avec l’utilisateur d’un calculateur de prêt, les participants peuvent évaluer leur revenu mensuel et modifier le montant de leur prêt.

La DeFi est une véritable aubaine pour les entrepreneurs qui cherchent à se développer. Cependant, les taux d’intérêts ne sont pas très encourageants, surtout pour les marchés émergents. Le projet pilote de prêt sur trois mois lancé au Kenya par la Fondation Celo est sans doute la clé qui permettra aux agriculteurs d’avoir une véritable autonomie financière. Toutefois, la solution n’est pas parfaite. À quel dénouement faut-il s’attendre ?

Source : Medium

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 20 020,46 $ -1.19%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 126,80 $ -1.38%
DEFI (DEFIPERP) 2 614,10 $ -0.11%
MARKETS (ACWI) 84,79 $ -1.48%
GOLD (XAUUSD) 1 816,21 $ -0.2%
TECH (NDX) 11 637,77 $ -3.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,05 $ -0.05%
CURRENCIES (EURGBP) 0,862940 £ -0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 111,54 $ -0.26%
IMM. US (REIT) 2 413,37 $ -1.14%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document