A
A

Le manque de connaissances sur le bitcoin (BTC) est le principal obstacle à son adoption

mar 31 Mai 2022 ▪ 15h00 ▪ 5 min de lecture - par Alexis Patin

La société mère de Cash App, Block, Inc., s’est associée à Wakefield Research pour étudier la connaissance et la perception du bitcoin (BTC), en interrogeant 9 500 personnes dans 14 pays.

création chaîne de télévision crypto

L’adoption passe par la connaissance

Le manque de connaissances sur le bitcoin est la principale raison pour laquelle les gens ne l’achètent pas, selon une nouvelle étude internationale de la société mère de Cash App, Block, Inc.

51 % des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête, qui s’est déroulée en janvier et février et porte sur 14 pays, ont déclaré que la principale raison pour laquelle elles n’achètent pas de bitcoin est qu’elles « n’en savent pas assez ». Les autres raisons majeures sont les risques de cybersécurité et de vol (32 %) et la trop grande volatilité des prix (30 %). Ces trois raisons sont entièrement compréhensibles, tout d’abord car les médias traditionnels ne cherchent généralement pas à éduquer mais à surfer sur les faits divers autour des cryptomonnaies. De plus, comme tous les investissements, ceux-ci ont besoin de temps pour être compris, et il y a toujours une part de risque dans l’investissement. Les vols sont aussi un problème, comme dans le cas du hack d’Axie Infinity par la Corée du Nord, volant ainsi 620 millions de dollars.

Parmi les personnes interrogées qui avaient au moins une assez bonne connaissance des cryptomonnaies, les principales raisons de ne pas acheter de bitcoin étaient la volatilité des prix (30 %) et une « perspective réglementaire incertaine » (29 %). En effet, chaque pays fait évoluer sa réglementation, et il peut être difficile de suivre tout cela pour un investisseur classique, c’est pour cela que nous conseillons l’utilisation d’outil professionnel afin d’éviter tout problème, comme Blockpit et son outil cryptotax.

Public key BTC bitcoin adoption
Clé publique et clé privée se présentent sous forme de QR-code ou d’une ligne avec des chiffres et des lettres

Une adoption du bitcoin (BTC) à plusieurs vitesses

Parmi les pays étudiés, quatre se distinguent comme étant les plus optimistes quant à l’avenir du bitcoin : le Nigeria, l’Inde, le Vietnam et l’Argentine. Ces pays présentaient également les niveaux les plus élevés de connaissance des cryptomonnaies parmi les participants à l’enquête. De nombreux habitants de pays africains utilisent déjà le bitcoin en Peer-to-Peer, ce dont nous parlons plus en détail dans cet article sur l’adoption du bitcoin dans le continent africain.

L’étude s’est aussi penchée sur d’autres aspects, notamment la perception du bitcoin en fonction du niveau de revenu, l’optimisme à l’égard du bitcoin par pays et le fossé entre les sexes dans le secteur de la cryptomonnaie. Par exemple, si les personnes interrogées ayant des revenus plus élevés ont cité des raisons liées à l’investissement pour justifier leurs achats de bitcoins, les personnes interrogées ayant des revenus plus faibles ont plus souvent mentionné des raisons telles que l’utilisation de la cryptomonnaie comme moyen de paiement et l’envoi de fonds. Le bitcoin se veut plus inclusif et malgré un écart encore présent, il est une piste à ne pas négliger pour améliorer la situation.

L’étude a également révélé que les femmes interrogées en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA) et dans la région Asie-Pacifique affirment « avoir des niveaux de connaissance experts plus élevés que les hommes » en matière de cryptomonnaies. Dans un autre article, nous avions montré que les femmes qui investissent ont mené la croissance du marché crypto en 2021.

Finalement, l’étude a également révélé que le niveau de connaissance d’une personne sur les cryptomonnaies – ou du moins ce qu’elle pense en savoir – est le plus fort indicateur de la probabilité qu’une personne achète des bitcoins l’année prochaine. 41 % des personnes interrogées qui ont déclaré avoir un niveau de connaissance des cryptomonnaies « moyen à expert » ont aussi annoncé qu’elles étaient susceptibles d’acheter des bitcoins au cours de l’année prochaine, contre 7,9 % des personnes qui n’en savent rien ou dont les connaissances sont très limitées.

La connaissance permet l’émancipation, pas seulement monétaire mais à tous les niveaux. C’est pour cela que nous travaillons à offrir des articles qui permettent d’accumuler des connaissances afin de se forger son propre avis sur des questions aussi importantes que le rapport à la monnaie et la macroéconomie autour.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Passionné de géopolitique, économie, cryptomonnaies, d’Eurasie et de voyages ! (le plus à l’est possible), crypto-trader depuis 4 ans.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 20 196,40 $ -0.32%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 108,56 $ -2.97%
DEFI (DEFIPERP) 2 601,40 $ -0.6%
MARKETS (ACWI) 84,56 $ -0.27%
GOLD (XAUUSD) 1 818,32 $ 0.04%
TECH (NDX) 11 658,26 $ 0.18%
CURRENCIES (EURUSD) 1,04 $ 0.05%
CURRENCIES (EURGBP) 0,861350 £ 0.01%
CRUDEOIL (USOIL) 109,64 $ 0.01%
IMM. US (REIT) 2 397,57 $ -0.65%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document