JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Quels sont les projets blockchain préférés des plus gros VC du secteur ?

Messari prend la défense des petits investisseurs et s’élève contre la mauvaise foi ambiante du gouvernement et des grands manitous de la finance qui protègent leur pré carré, même si c’est au détriment des gens comme vous et moi.

financial technology flowchart and basic income mining cryptocurrency with blockchain startup unicorn crypto money virtual diagram.businessman hand working with new modern computer.

Commençons par le commencement

Messari est tout sauf un débutant dans les analyses d’investissements crypto. C’est une société d’analyse sur la finance et les fonds d’investissement crypto qui publie chaque semaine des analystes et des mémoires pointus qui sont à leur tour disséqués et analysés par les grands investisseurs avertis.

Dans une dernière analyse, le ton du Senior Research Analyst Mason Nystrom est différent. Il est exaspéré par la mauvaise foi du gouvernement US et des grands manitous de la finance qui protègent leur pré carré même si c’est au détriment des gens pas si riches, des gens normaux, comme vous et moi : « L’hypocrisie de ces règlements me stupéfie chaque jour ». « Alors que les casinos de Las Vegas sont conçus pour que les gens restent à l’intérieur et dépensent sans compter, les réglementations en matière d’investissement sont conçues pour que 99 % des gens restent à l’extérieur du cercle vertueux et ne puissent pas investir ».

Dès le 19 mars 2021, Mason Nystrom  ose écrire que la réglementation sur les investisseurs accrédités l’énerve car la nature des cryptos et des plateformes d’achat/vente (DEX : décentralisées ou CEX : centralisées) a largement supprimé les barrières entre les petits investisseurs et gros investisseurs institutionnels et permet de fait, à tout le monde d’y participer.

Il ne comprend pas pourquoi les grands acteurs invoquent avec force des grands principes selon lesquels seules les personnes qui possèdent :

  1. plus d’un million de dollars d’actifs (à l’exclusion de leur première maison)
  2. un revenu annuel supérieur à 200 000 $

Serait-ce réellement les seules personnes qualifiées pour investir dans des crypto-actifs risqués?

Devant ces principes contradictoires avec la réalité, d’autres questions émergent : pourquoi ces pseudo-règles ont-elles été mises en place et qui protègent-elles réellement ?

Mais comme ces grandes questions restent sans réponse, que peuvent donc faire face les petits investisseurs privés face aux grandes diatribes institutionnelles, aux contraintes pseudo-légales et à l’asymétrie des informations savamment cultivées ?

Ce que peuvent faire les petits investisseurs privés ?

La plupart des particuliers ont la possibilité d’investir dans les cryptomonnaies et les protocoles sans avoir montrer patte-blanche ni être accrédités « investisseurs ». Ils peuvent acheter des tokens et des coins via les exchanges CEX ou DEX ou utiliser le Peer2Peer. Grâce à ces libres exchanges, de nombreux particuliers entrent sur des crypto-investissements comme les fonds des capital-risque ou des fonds spéculatifs, et parfois même avant qu’ils n’aient effectué leur allocation.

Chacun de son côté utilise sa boule de cristal pour deviner quels seront les cryptos et les projets qui auront les meilleurs taux de rendements etc. Mais il y a des boules de cristal mieux dotées que d’autres : les investisseurs institutionnels disposent d’équipes spécialisées et de relations idoines qui leur donnent des avantages indéniables.

Or la blockchain -et sa nature fondamentalement publique et transparente- permet à chacun d’entrenous d’examiner les portefeuilles de ces investisseurs et de glaner des informations sur ce qui pourrait être la prochaine grande tendance de la prochaine décennie. Puis de s’en inspirer -ou pas- pour investir pareillement -ou pas-.

Mais attention car ces achats sont accompagnés de stratégies de rendements très sophistiquées qui sont la « secret sauce » de la renommée des fonds… Pour commencer, les fonds sélectionnent des projets qu’ils perçoivent comme offrant les rendements potentiels les plus élevés. Puis ils conçoivent et mettent en place toute une panoplie d’outils stratégiques qui vont permettre d’optimiser les rendements de leurs achats. Les fonds peuvent des stratégies de trading à haute fréquence, d’arbitrage, de positions à long terme, d’arbitrage triangulaire, d’investissements via crowdsale/ICO, d’investissements dans les IEO, du trading à effet de levier ou encore de la vente à découvert pour gérer le risque du portefeuille, de private sale, de centralized distribution ou même Faire Launch.

Retour sur image : état des lieux des grands investissements et des grands investisseurs

La nature publique des portefeuilles et la disponibilité de la plupart des cryptos ont permis à Messari de retracer les principales sociétés de capital-risque et fonds spéculatifs crypto pour observer leurs portefeuilles d’actifs. « Nous avons recensé un grand nombre des principales sociétés de capital-risque et des fonds spéculatifs dans le domaine des crypto-monnaies et avons enregistré leurs portefeuilles liquides (actifs négociables sur les marchés). Bien sûr, il manque les investissements en cours ou des investissements dans des réseaux qui ne sont pas encore en ligne ou les investissements en private-sales.

Cette mise à plat comparative donne à réfléchir car les millions investis dans les projets portent des enjeux pharaoniques.

Globalement, ces VC pensent et disent : Dans les prochaines années, nous envisageons que les Blockchains et les monnaies numériques jouent un rôle établi, géré de manière responsable et réglementé dans l’économie mondiale, peu après avoir désintermédié une myriade d’industries.

C’est à cause de ces enjeux financiers et de cette maturité de compréhension qu’il faut regarder minutieusement où ces experts financiers font des prises de participations -toujours risquées mais très étudiées- car on a tout à y gagner de copier ces vieux routiers qui pressentent, voire qui font, les tendances lourdes du monde la crypto de demain.

Ces informations sont visibles sur la plateforme messari.io mais profitons-en vite car avec l’augmentation des valorisations des cryptos et face aux réglementations limitant les expositions à ces monnaies, les investisseurs sont en train de réaliser qu’il leur faudra vite préserver la confidentialité de leurs données financières et de les protéger du suivi public.

Quels VC pour quels portefeuilles ?

En 2020, les investisseurs ont investi plus de 2,75 milliards de dollars dans 622 transactions liées à la blockchain, doublant ainsi les chiffres de 2017, qui s’élevaient à 1,28 milliard de dollars pour 322 transactions, mais restant loin derrière les 7,75 milliards de dollars de 2018 pour 833 transactions. Pour mettre ces chiffres en perspective, les opérations liées à la blockchain représentent à peine 0,92 % de toutes les opérations de capital-risque en 2020.

Voici donc une liste des meilleurs fonds spéculatifs et VC à suivre dans leurs choix d’investissements : Grayscale, Digital Currency Group, Multicoin Capital, Node Capital, Boost VC, Coinbase Ventures, Blockchain Capital, Binance Labs, Placeholder VC, Outlier VenturesPantera, Placeholder VC, Blockchain Capitala16z, Union Square Ventures , Draper Associates

Focus sur les plus connus et actifs

Grayscale

Il s’agit du plus grand fonds spéculatif en crypto-monnaies avec une base d’actifs d’environ 1,6 milliard de dollars. Fondé en 2013, le fonds cryptographique de Grayscale est devenu le plus important au monde, affichant des chiffres records au troisième trimestre de 2020.

Sur Messari, n’importe quel lecteur peut suivre les investissements que Grayscale a effectué en achetant notamment 23 types de tokens différents, comme l’atteste la copie d’écran.

Investissement Grayscale

Digital Currency Group 

Digital Currency Group est un des investisseurs en capital-risque le plus influent dans l’espace blockchain. La société a réalisée plus de 100 investissements dans les entreprises blockchain issues de 30 pays différents dont notamment : Basis, Ledger, Circle, Protocol Labs , Ripple, Blockchain Inc, ShapeShift. (NB : La société possède aussi CoinDesk (principale plateforme de média du crypto), Genesis Trading (principale société de courtage en bitcoin) et Grayscale Investments (la plus grande société de gestion d’actifs en devises numériques et le gestionnaire de produits, dont le premier véhicule d’investissement en bitcoins coté en bourse, le Bitcoin Investment Trust (GBTC)).

Investissement du Digital Currency Group

Multicoin Capital

Multicoin Capital est une société d’investissement axée qui se concentre sur l’amorçage. La société est connue pour avoir remis en question des hypothèses de longue date dans l’écosystème crypto et créer des modèles économiques et méthodologies d’évaluation différentes.

Pantera 

Pantera a lancé le premier fonds de cryptocurrency aux États-Unis lorsque le bitcoin était à 65 $ /BTC en 2013, puis a lancé le premier fonds de capital-risque axé sur la blockchain avec un investissement minimum de 100 000 $ comme point d’entrée. Elle est l’une des plus grandes propriétaires institutionnelles de cryptomonnaies et gère plus de 700 millions de dollars.

Pantera est un fonds hybride hedge fund et venture fund qui réalise des investissements d’amorçage dans des sociétés blockchain ainsi que des investissements dans des crypto.

La société a annoncé en juillet 2018 qu’elle avait généré un rendement de plus de 10 000 %, après frais et dépenses, depuis son ouverture en juillet 2013. Plus de 70 investissements dans les entreprises blockchain avec notamment Basis, Circle, Harbor, DMarket.

Outlier Ventures 

Créée en 2013, Outlier Ventures (OV) a été la première société de capital-risque d’Europe dédiée à la technologie blockchain. La société prévoit la convergence des technologies décentralisées avec d’autres technologies, telle l’IA, la robotique et l’Internet des objets (IoT) avec les blockchains. Outlier Ventures a investi dans des projets comme IOTA, Ocean Protocol, Brave, Chainlink, et bien d’autres.

Outlier Ventures Investissement

Placeholder VC

Fondé en 2017, le fonds se concentre sur des projets de niches sur les actifs numériques et de la blockchain. Lorsqu’elle investit, Placeholder pense en termes d’équipes de financement et de réseaux de financement : les équipes de financement fournissent le capital financier nécessaire à la mise en place du service, tandis que les réseaux de financement soutiennent la croissance en capitalisant sur l’ensemble de la communauté. PlaceHolder a investi dans des projets comme 0x, MakerDAO, Zcash, Polkadot, etc.

Placeholder Investissement

Binance Labs

La branche venture de Binance a été créée avec pour objectif principal d’incuber et d’investir dans les projets blockchain et crypto-monnaies du monde entier. L’objectif d’investissement de Binance Labs comprend différents secteurs verticaux tels que les projets de monnaies stables, les réseaux de paiement, les canaux d’entrée et de sortie de monnaie fiduciaire, les services de transfert de fonds, l’infrastructure commerciale, les blockchains publiques, l’interopérabilité, les portefeuilles, etc.

Binance Labs Investissement

Blockchain Capital

Blockchain Capital a plus de 300M$ d’actifs sous gestion, une équipe de 9 professionnels de l’investissement dédiés, 4 fonds à ce jour, et 5 investissements licornes. L’équipe de la société est composée de certains des investisseurs les plus précoces, les plus actifs et les plus expérimentés dans le secteur de la blockchain.

Depuis sa création en 2013, la société a réalisé plus de 80 investissements dans des projets et des protocoles du secteur de la crypto et de la blockchain à différents stades, emplacements géographiques et types d’actifs. Blockchain Capital a investi dans des projets comme BitGo, Bitwise, Block.one, Coinbase, itBit, Kraken, Ripple, Shapeshift, Sfox, etc.

Blockchain Capital Investissement

a16z

a16z est le fonds cryptographique de Andreessen Horowitz Ventures, l’une des plus grandes sociétés de capital-risque au monde avec plus de 300 millions de dollars. Ses actifs numériques ne représentent qu’une fraction des plus de 4 milliards de dollars d’actifs d’a16z.

« Nous voulons que les services alimentés par des protocoles cryptographiques soient utilisés par des centaines de millions, voire des milliards de personnes. Les cryptomonnaies constituent la classe d’actifs native des réseaux numériques, mais leur valeur est déterminée par les cas d’utilisation pratiques sous-jacents »

Andreessen a commencé à investir dans la blockchain en 2013 avec Ripple, suivi d’un financement à risque avec Coinbase. Puis son nouveau fonds a16z a investi dans des projets comme Basis, Harbor et Chia Networks, Coinbase, Ripple, DFINITY, Harbor.

a16z Investissement

Coinbase Ventures

Coinbase Ventures est la branche VC de Coinbase. La société investit dans des projets qui contribuent au processus de construction d’un système financier ouvert et transparent et fournit un financement aux entreprises prometteuses en phase de démarrage, même si elles sont en concurrence directe avec Coinbase et les produits et services qu’elle offre. Ses principaux investissements dans la blockchain : Compound, BlockFi, Etherscan, Dharma, Staked, Bitso, Securitize, Nomics..

Coinbase Investissement

Union Square Ventures

Avec Sequoia, ils ont été l’un des fonds de capital-risque les plus importants à être impliqués dans les premiers investissements dans les entreprises blockchain. Il a investi dans des projets comme Coinbase, CryptoKitties, Polychain Capital.

Union Square Ventures Investissement

Draper Associates 

Le fonds de capital-risque blockchain est dirigé par le légendaire investisseur en capital-risque Tim Draper. Leur premier investissement dans la blockchain est venu avec un investissement de démarrage en 2014 dans Augmate, une société IoT et wearables axée sur l’entreprise. Il a investi dans des projets comme Coinbase, Ledger, Factom, CryptoMove.

Draper Associates Investissement

Boost VC

Boost VC est un accélérateur d’intelligence artificielle, de blockchain et de crypto basé à San Mateo, en Californie. Boost a commencé son incursion dans les investissements blockchain en 2014 avec un tour d’amorçage dans Ripio. Depuis lors, ils ont réalisé plus de 30 investissements supplémentaires dans la crypto et la blockchain, ce qui en fait l’un des accélérateurs / capital-risque les plus actifs au monde dans la blockchain. ll a investi dans des projets comme BlockCypher, Tezos, Ledger, Coinbase.

Bien évidemment cet article ne se substitue pas à un conseil d’investissement ! Il permet néanmoins d’avoir une bonne vision d’ensemble des projets jugés attractifs par les grands fonds d’investissement. DYOR !!

Plus d’actions
Partagez

Passionnée d’innovations et blockchains, j’espère arriver à vous partager ma fascination pour ces changements qui se dérouler devant nos yeux !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo