A
A

Bitcoin (BTC) : L'avis tranché d'un universitaire allemand sur sa prétendue utilité !

mer 14 Sep 2022 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les critiques émises à l’encontre de la crypto phare ne cessent de se multiplier. Les plus virulentes émanent notamment de professionnels de la banque et des services financiers. Une position justifiée, vu que les actifs numériques menacent la pérennité de leurs modèles économiques. Mais les critiques du monde universitaire sont également toutes aussi véhémentes.

Bitcoin, crypto, solution

Le Bitcoin, un désastre ?

Le professeur d’économie de l’université de Zurich, Hans-Joachim Voth est l’un des plus grands crypto sceptiques d’Allemagne. Il l’a de nouveau démontré lors d’une interview accordée le 13 septembre à Kitco. Bien qu’il ait reconnu que la technologie blockchain présentait certains avantages, Voth ne croit pas que le bitcoin (BTC), ou toute autre crypto, puisse remplacer le fiat ou résoudre les problèmes monétaires modernes.

« La blockchain présente toutes sortes d’attributs attrayants, mais l’idée que celle-ci devrait remplacer l’argent me semble complètement erronée (…) Je ne vois pas un seul problème qui soit résolu par les cryptos. En tout cas, certainement pas le bitcoin, qui est un désastre sur le plan environnemental. C’est un désastre en termes de transactions. Mais aussi l’ether et toutes les autres cryptomonnaies. », a-t-il martelé.

Cette déclaration prend à contrepied la position des défenseurs des cryptos. Ceux-ci estiment que les actifs numériques règlent des problèmes de sécurité, de transparence, de lutte contre l’inflation, etc.

https://twitter.com/phil_geiger/status/1567887957104726017

Mais l’opposition aux cryptos de Mr Voth ne veut pas dire qu’il est en totale adéquation avec le système monétaire existant. Il se dit d’ailleurs en désaccord avec la théorie monétaire moderne. Celle-ci suggère que le gouvernement peut résoudre de nombreux problèmes en créant davantage de monnaie sans craindre les conséquences puisqu’il est l’émetteur de la monnaie.  

D’après lui, tel qu’il est sculpté, « le système de Bretton Woods est un exemple d’alternative qui ne parviendrait toujours pas à résoudre ces problèmes. »

En définitive, le professeur d’université dépeint le système monétaire comme imparfait. Cependant, il estime que les cryptos, en l’occurrence le bitcoin (BTC), ne pourront pas régler certains des problèmes ou faire certaines des choses que le système de Bretton Woods n’a pas réussi à faire.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !