A
A

Crypto : La blockchain pour des plans sociaux ?

sam 17 Sep 2022 ▪ 7h00 ▪ 4 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

L’Argentine est l’un des pays d’Amérique du Sud qui investissent énormément dans les cryptos. Ses parlementaires présentent habituellement des projets de loi pour faciliter l’adoption de cryptos. Dario Nieto, le sénateur de Buenos Aires, a notamment introduit un nouveau projet de loi. Le texte vise à homologuer les systèmes blockchain pour le paiement des campagnes sociales. Offusqué par les intermédiaires qui se servent des campagnes sociales pour gagner de l’argent, Nieto espère éradiquer de telles pratiques avec l’adoption de la technologie blockchain.

Argentine, Capitale, Buenos Aires, Blockchain
Loi blockchain sur les paiements des campagnes d’aides à Buenos Aires

La blockchain pour une meilleure traçabilité et l’exclusion des intermédiaires

La technologie blockchain est de plus en plus utilisée pour la transparence et la traçabilité de certaines activités. Dans un pays en proie aux détournements et à l’évasion fiscale comme l’Argentine, l’homologation de cette technologie serait une avancée notable. C’est du moins ce que soutient Dario Nieto, le Sénateur de la capitale argentine Buenos Aires. Il souhaite que sa ville épouse la technologie blockchain pour prendre en charge la gestion de paiement des campagnes sociales. Il a par ailleurs déposé un projet de loi allant dans ce sens au niveau parlement.

Cette loi, si elle entrait en vigueur, mettrait fin à plusieurs activités d’aides sociales. Car, beaucoup d’organisateurs se servent de ces campagnes pour se remplir les poches. Certains s’en servent pour forcer les bénéficiaires à prendre part aux évènements politiques. Il n’a pas manqué de préciser que : « La gestion des plans sociaux est devenue un énorme appareil utilisé pour faire de la politique, avec lequel les dirigeants des mouvements sociaux exploitent les gens avec des pratiques abusives, comme demander des retours d’argent, un pourcentage du plan, aller manifester et bloquer les rues. »

Nieto est favorable à l’adoption de la blockchain à Buenos Aires, parce que tous les paiements sont traçables avec cette technologie. De plus, il n’y aura plus de tiers dans les transactions : « la blockchain, l’argent quitte le ministère du Développement social et va directement au bénéficiaire, sans demander de contributions volontaires, sans faveurs telles que des contrôles de présence aux piquets de grève ou aux marches. », a-t-il ajouté.

Nieto Dario et la technologie blockchain : Une passion grandissante

Nieto Dario est connu en Argentine pour l’affection particulière qu’il porte à la technologie blockchain. Avec ce projet de loi, il montre un peu plus sa volonté de révolutionner le mode de contrôle au sein de sa ville et même de l’Argentine. Son dernier projet de loi portait sur l’usage de la blockchain pour un meilleur contrôle des dépenses et des contrats du gouvernement.

Il y est pour beaucoup dans le rapprochement entre Buenos Aires et des technologies adossées sur la blockchain. La ville est justement dans la phase finale de son plan de modernisation. Elle utilisera TangoID, un système d’identification fondé sur la blockchain. Selon le calendrier gouvernemental, tout sera fin prêt d’ici le début de l’année prochaine.

La ville de Buenos Aires a une liaison assez particulière avec les cryptomonnaies. Le mois dernier, la capitale argentine affirmait exploiter des nœuds Ethereum pour des raisons d’ordre réglementaire. En début d’année, elle énonçait sa volonté de prendre en charge les cryptomonnaies comme solution de paiement des impôts d’ici l’année prochaine.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !