A
A

Crypto : zoom sur les CBDC dans le monde

sam 30 Juil 2022 ▪ 11h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Ces dernières années, plusieurs pays s’intéressent de plus en plus aux monnaies numériques de banque centrale (CBDC). Et il y a de quoi quand on sait que les autorités souhaitent garder le monopole d’État pour ce qui est de battre la monnaie. Cette possibilité ne leur est cependant pas permise avec les cryptomonnaies. Ainsi, les CBDC sont devenus quasi indispensables pour les autorités. Mais quels sont les risques que présentent ces monnaies et quels sont les pays qui prévoient d’en mettre en circulation ?

crypto-cbdc

Des pays qui veulent adopter les CBDC

Depuis quelques années, c’est une course qui est lancée entre les États pour ce qui est du lancement de CBDC. Si la course se concentre essentiellement entre des pays d’Europe et d’Amérique, l’Afrique ne reste pas en marge. Par exemple, depuis octobre 2021, le Nigeria a lancé sa propre monnaie numérique de banque centrale. D’autres pays du continent s’apprêtent à lui emboîter le pas.

Pendant ce temps, quelques pays développés sont aussi en plein dans une stratégie de lancement de CBDC. Voici une carte qui indique ces pays.

S’il est vrai que plusieurs États manifestent une réelle volonté de faire des CBDC des indispensables dans leur système financier, il convient de souligner que certains projets peinent encore à décoller. En Chine par exemple, en dépit d’une adoption presque générale de la monnaie numérique par la population, le yuan numérique peine à trouver ses marques. Pour y remédier, selon certains analystes, la Chine pourrait décider de réduire la quantité de yuans physique pour inciter la population à utiliser le yuan numérique.

Les éventuels effets des CBDC

Il est vrai que les CBDC sont censés apporter une certaine liberté pour leurs utilisateurs. Cela dit, tout n’est pas sans risque. Dans le cas des monnaies numériques de banque centrale, les experts pensent que les États pourraient avoir plus de contrôle sur la vie économique des citoyens.

Prenons le cas de la Chine en guise d’illustration. Des systèmes d’intelligence artificielle sont constamment mis à profit dans le but d’en apprendre davantage sur les comportements de la population. Le crédit social en Chine est un cas très instructif dans ce domaine. Avec l’arrivée des CBDC, il y a de fortes chances que le contrôle effectué par l’État soit davantage renforcé.

D’un autre côté, il faut dire que le renforcement du contrôle de la vie économique des populations par les États risque de rimer avec une certaine soumission de ces dernières. Des analystes prédisent qu’avec les CBDC, les populations seront encore plus sous contrôle qu’elles ne le sont actuellement. Les autorités pourront librement décider de quelles catégories de personnes pourra bénéficier de subventions ou pas.

Enfin, il y a encore une certaine obscurité qui couvre certains projets de CBDC. Bien que des pays comme le Canada, l’Australie, le Brésil et l’Inde aient indiqué qu’ils prévoient de recourir à des CBDC, personne ne sait encore quelles modalités seront mises en œuvre pour rendre possible leur utilisation.

Les CBDC sont censés faire le bonheur de millions de personnes dans le monde. À l’heure où plusieurs pays s’y intéressent et développent de nouveaux projets qui y sont relatifs, des questions se posent sur le fonctionnement de ces monnaies numériques. Ne vont-elles pas simplement accroître le pouvoir des États ? Ne vont-elles pas restreindre la liberté des individus, au final ? Seul le temps fournira des réponses à ces questions…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !