A
A

Crypto : Le Trésor explique comment retirer les fonds de Tornado Cash

mer 14 Sep 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le mélangeur de cryptomonnaies basé sur Ethereum (ETH) Tornado Cash est interdit par l’OFAC, un département du Trésor américain. Malgré les différentes protestations de la communauté crypto, le logiciel ne sera désormais plus utilisé aux États-Unis. Récemment, le Trésor a expliqué comment les utilisateurs peuvent retirer leurs fonds de Tornado Cash.

Tornado cash, crypto, Etas-Unis

Les nouvelles directives pour le retrait de fonds de Tornado Cash

Pour retirer ses avoirs sur Tornado Cash, il faut préalablement obtenir une licence particulière en envoyant une demande à l’OFAC. L’Office of Forigen Asset Control (OFAC) a indiqué que la demande de licence peut se faire en ligne.

Il faut savoir que seuls les utilisateurs ayant effectué des transactions avant le 8 août peuvent demander la licence. De plus, il faut s’attendre à fournir plusieurs informations personnelles pour réussir à obtenir ce document.

Dans un communiqué, le Trésor a déclaré : « Les personnes de nationalité américaine doivent être prêtes à fournir, au minimum, toutes les informations pertinentes concernant leurs transactions avec Tornado Cash. Ceci, y compris les adresses des portefeuilles de l’expéditeur et du bénéficiaire, les hachages des transactions, la date et l’heure de la ou des transactions, ainsi que le ou les montants de la monnaie virtuelle. »

Par ailleurs, plusieurs membres de la communauté crypto, dont des employés de Coinbase, ont porté plainte contre l’OFAC. Selon eux, le régulateur a outrepassé son pouvoir en interdisant Tornado Cash. L’exchange de cryptomonnaies Coinbase a déclaré qu’il financerait l’effort juridique des plaignants.

Le 8 août, Tornado Cash a été placé sur la liste noire du département du Trésor américain appelé OFAC. Le Trésor a justifié son action en affirmant que le mélangeur constituait une menace à la sécurité nationale. Il faut souligner que Tornado Cash est le deuxième mélangeur de cryptomonnaies que le Trésor sanctionne, le premier étant Blender.io. Ce dernier a été interdit en mai.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !