A
A

La Corée du Sud souhaite retarder la taxe sur les cryptomonnaies et le bitcoin (BTC)

mar 03 Mai 2022 ▪ 17h00 ▪ 5 min de lecture - par Alexis Patin

Le futur ministre des Finances de la Corée du Sud, Choo Kyung-ho, a évoqué lundi la nécessité de reporter de deux ans, à 2025, un projet d’imposition des gains en capital provenant d’investissements financiers et de cryptomonnaies, dont le bitcoin (BTC).

Une mesure souvent repoussée au centre des élections présidentielles

À partir de l’année prochaine, le gouvernement prévoit de taxer les plus-values de 20 % sur les investissements financiers, notamment les actions, les obligations et les fonds. Pour les investissements en actions, les investisseurs devraient payer un impôt sur les gains en capital sur les bénéfices qui dépassent 50 millions de wons (39 500 dollars).

« Il est nécessaire d’inciter davantage de fonds à entrer sur le marché boursier en supprimant l’impôt sur les plus-values des investissements financiers et en réduisant la taxe sur les transactions boursières », a déclaré M. Choo lors d’une audience parlementaire de confirmation.

Pendant la campagne électorale, le président élu Yoon Suk-yeol a déclaré qu’il supprimerait l’impôt sur la plus-value des investissements en actions afin de soutenir les investisseurs de détail, tout en maintenant l’impôt sur les transactions boursières à certains niveaux.

Choo a déclaré qu’il serait préférable de reporter la taxe jusqu’à ce que le marché de la cryptomonnaie ait mûri et qu’une nouvelle législation soit préparée pour assurer la transparence et la protection des investisseurs dans les transactions d’actifs numériques.

Le Parti démocratique au pouvoir et le Parti du pouvoir du peuple, parti de droite opposé, ont convenu en novembre 2021 de reporter la taxe sur les cryptomonnaies du 1er janvier 2022 au 1er janvier 2023.

3d rendering of a metallic Bitcoin over South Korean flag cryptomonnaie
Photo by MMollaretti on Deposit Photos

L’inflation grandit en Corée du Sud

« L’inflation est susceptible de rester instable pour le moment, d’une manière qui pourrait encore s’aggraver au-delà du taux de croissance de 4,1 % enregistré en mars« , a ajouté Choo. Tout savoir sur le phénomène d’hyper inflation ici

En mars, les prix à la consommation en Corée du Sud ont augmenté de plus de 4 % pour la première fois en plus de dix ans, la guerre entre la Russie et l’Ukraine ayant fait grimper les prix de l’énergie et d’autres matières premières. En février, l’inflation a augmenté de 3,7 % sur un an.

Le Fonds monétaire international a récemment revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2022 pour l’économie sud-coréenne, les ramenant à 2,5 %, tout en relevant sa projection d’inflation à 4 %. La Banque de Corée vise à maintenir l’inflation annuelle à 2 % à moyen terme.

M. Choo a déclaré que l’économie sud-coréenne se trouve dans une situation « grave » où une faible croissance économique pourrait s’installer alors que l’inflation est élevée. Notre analyse sur le bitcoin comme outil contre l’inflation est disponible ici

Un combat entre le gouvernement et les parties prenantes de la cryptomonnaie

Déjà en janvier dernier, le ministère de l’Économie et des Finances de la Corée du Sud avait annoncé qu’il souhaitait taxer les profits liés aux transactions de cryptomonnaie. Provoquant une réaction immédiate des investisseurs coréens en cryptomonnaies,

Les protestations des crypto-investisseurs ont inondé le site officiel de la Maison bleue présidentielle, où les pétitions qui recueillent plus de 200 000 signatures dans les 30 jours reçoivent une réponse directe du gouvernement. Une pétition critiquant le plan fiscal et appelant à la démission du régulateur financier a recueilli 201 079 signatures en 25 jours.

Les pétitionnaires se sont opposés à la taxe de 20 % principalement pour deux raisons. D’une part, ils affirment que le gouvernement n’a pas encore mis en place de mesures de protection pour les investisseurs en cryptomonnaies et que la taxation est donc prématurée. D’autre part, les investisseurs en cryptomonnaies seraient plus lourdement taxés que les investisseurs en actions coréennes. En effet, étant cette taxe prévue pour le marché boursier s’appliquerait aux plus-values supérieures à 50 millions de KRW (39 475,76 USD). La taxe sur les gains boursiers devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2023.

La Corée du Sud continue donc sa bataille en matière de régulation. Il est important que celle-ci s’effectue non pas en confrontation, mais en collaboration avec les acteurs de l’économie crypto Sud-Coréenne, afin d’éviter un scénario comme à Singapour où les compagnies partent les unes après les autres.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Passionné de géopolitique, économie, cryptomonnaies, d’Eurasie et de voyages ! (le plus à l’est possible), crypto-trader depuis 4 ans.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 20 059,17 $ -1%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 128,00 $ -1.27%
DEFI (DEFIPERP) 2 631,20 $ 0.54%
MARKETS (ACWI) 84,79 $ -1.48%
GOLD (XAUUSD) 1 815,50 $ -0.24%
TECH (NDX) 11 637,77 $ -3.09%
CURRENCIES (EURUSD) 1,05 $ 0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,863630 £ 0.06%
CRUDEOIL (USOIL) 112,16 $ 0.29%
IMM. US (REIT) 2 413,37 $ -1.14%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document