A
A

Loi sur les cryptomonnaies : Les sénateurs pro-crypto Bragg (Australie) et Lummis (États-Unis) unissent leur force

dim 01 Mai 2022 ▪ 19h30 ▪ 6 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Le sénateur australien Andrew Bragg, pro-crypto, s’est entretenu avec la sénatrice américaine Cynthia Lummis dernièrement pour discuter d’une collaboration sur la réglementation des cryptomonnaies. M. Bragg explique : « Nous voulons être proches de nos amis américains sur ces questions autant que nous le pouvons ».

Sénateurs pro-crypto Bragg et Lummis discutent de loi sur les cryptomonnaies

Deux élus pro-crypto unissent leur force

Le sénateur australien Bragg, issu du Parti libéral au pouvoir, est connu de tous comme un politicien pro-crypto. Il est certainement l’un des piliers de cette proposition de loi sur les cryptomonnaies avant-gardiste du pays.

En 2021, Andrew Bragg a présidé la commission sénatoriale sur l’Australie en tant que centre technologique et financier (ATFC). Ce qui donna lieu à la présentation de 12 propositions réglementaires détaillées concernant :

  • la fiscalité ;
  • les organisations autonomes décentralisées (DAO) ;
  • et les licences d’entreprise.

Séduit par l’idée, le trésorier Josh Frydenburg a révélé qu’il va mettre en œuvre la moitié de ces propositions d’ici la mi-2022.

Cette intercompréhension a donné lieu à des affinages et des regroupements des propositions dans la loi sur les services numériques en Australie. Pour le moment, aucune information sur sa mise en œuvre n’a été transmise.

À noter par ailleurs que les élections fédérales se dérouleront le mois prochain en Australie. En cas d’élection du parti travailliste d’opposition, cette loi ne sera pas élue. La raison est qu’il n’a jamais donné sa position concernant l’espace cryptographique.

Un rapprochement nécessaire

L’entretien entre Bragg et Lummis, une pro-crypto américaine et un hodler de bitcoin (BTC), se déroulait cette semaine. Parmi les sujets évoqués par ces deux sénateurs figuraient les « possibilités d’équivalents réglementaires ».

Interviewé par les journalistes de Cointelegraph, Bragg n’a pas donné des détails supplémentaires. Toutefois, il a souligné l’importance d’un alignement avec les États-Unis sur plusieurs points.

Voici son explication :

« Je vois cela comme un domaine de croissance économique, comme un objectif de sécurité, car nous avons une relation unique avec les États-Unis, qui est culturelle, économique et militaire. Nous voulons donc être proches de nos amis américains sur ces questions autant que possible. »

Andrew Bragg a aussi l’intention d’inciter les deux gouvernements à établir des normes mondiales pour la réglementation des cryptomonnaies. C’est ainsi qu’il a loué l’effort du président actuel des États-Unis :

« Le décret du président Biden est raisonnablement similaire à ce que le trésorier Frydenberg a publié en décembre dernier. »

Puis d’ajouter :

« Si les deux grandes économies financières sophistiquées comme les États-Unis et l’Australie s’unissent, cela pourrait aider à stimuler les normes dans d’autres parties du monde. »

Tellement, ce sénateur pro-crypto veut faire émerger cette collaboration entre les deux pays qu’il a avancé ceci :

«  [Il] semble qu’ils aient été capables d’avancer plus rapidement pour mettre différents types de produits sur le marché. Nous verrons donc quelles leçons nous pourrons en tirer. »

Là au moins il reconnait que le Bitcoin comme les autres cryptomonnaies ont déjà pris de l’avance par rapport aux gouvernements.

Des pro-cryptos mais… pas si identiques

Bien que les deux sénateurs Bragg et Lummis espèrent en l’aboutissement de leurs efforts, il convient d’évoquer quelques divergences de point de vue. Notamment sur le :

– Le CBDC

Concernant l’émission d’une monnaie unique de banque centrale, M. Bragg a noté que les États-Unis semblent plus réceptifs à cette idée. Or, la Reserve Bank d’Autralie ne voit pas la création d’une telle monnaie comme un besoin impérieux. Le sénateur pro-crypto australien estime qu’il vaut mieux être prudent sur le sujet vu l’état actuel du réseau de paiements numériques instantanés du pays.

Bragg explique :

« Je pense être, vous savez, probablement plus conscient des problèmes et des risques que cela comporte. Il nous reste donc à obtenir le rapport du Trésor sur cette question. J’espère que cela pourra être fait, vous savez, rapidement après les élections. »

Le projet de loi sur les cryptomonnaies australien tombera en cas de…

En cas d’élection des travaillistes, tous les efforts du sénateur pro-crypto Bragg tomberont à l’eau. Cela représente deux années de labeur au profit de l’appropriation des cryptomonnaies en Australie.

Interrogé sur ce point, il a répondu :

« Je veux dire, vous devrez en parler aux travaillistes. Mais, ils n’ont pas de politique. Alors, j’espère bien que non, mais ils n’ont pas de politique. »

À ses yeux, sa partie politique compte fournir une « bonne réglementation » qui ne sera pas étouffante. C’est dans son discours prononcé à l’Accounting Business Expo de Sydney qu’il a dévoilé, jeudi, ce choix.

« Une réglementation qui crée la certitude tout en invitant la possibilité de plus d’innovation, y compris l’innovation que nous ne pouvons pas anticiper. Une réglementation qui protège les intérêts des consommateurs et des investisseurs sur un pied d’égalité – tout en permettant la flexibilité, l’inventivité et l’expérimentation. [Et] une réglementation qui fournit un filet de sécurité lorsque le marché échoue, mais qui tient les individus responsables des conséquences de leurs actions », a-t-il souligné.

De vraies paroles d’élu soucieux de l’avenir de ses électeurs, qui est bel et bien conscient de l’évolution ou de la révolution actuelle de la technologie. Dire que pour le moment, les sénateurs et élus pro-crypto semblent très peu par rapport aux sceptiques. Nous sommes encore loin d’une loi sur les cryptomonnaies devenue une priorité par tous les gouvernements du monde. Or, si l’on a bien retenu les dires de Bragg, l’Australie et les États-Unis comptent bien imposer la leur dans le monde.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 319,63 $ 1.07%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 224,86 $ 7.07%
DEFI (DEFIPERP) 3 002,80 $ 6.36%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,86 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document