A
A

Nigeria : Les cryptomonnaies reçoivent le soutien d’un candidat à la présidentielle

mer 01 Juin 2022 ▪ 18h00 ▪ 5 min de lecture - par Alexis Patin

Les cryptomonnaies ont trouvé un soutien majeur en la personne d’un candidat à la présidence du Nigeria, qui exprime sa confiance dans leur potentiel et rejette l’idée qu’elles pourraient déstabiliser une économie.

Les crypto ne sont pas bien vues par le gouvernement du Nigeria

La banque centrale nigériane exige, depuis le 5 février 2021, que les institutions financières bloquent les transactions liées aux cryptomonnaies. La banque insiste sur le fait que les cryptomonnaies émises par des particuliers, comme le bitcoin, n’ont pas leur place dans le système financier conventionnel du Nigeria.

Cependant, malgré la directive de la CBN aux institutions financières et les mesures de répression qu’elle a prises par la suite contre les institutions errantes, l’intérêt des Nigérians pour les monnaies numériques n’a pas faibli, comme en témoignent les volumes échangés en bitcoin en Peer-to-Peer. Déjà en 2021, un rapport montrait que le dernier chiffre du volume total négocié au Nigeria a été généré par les quelque 1,5 million d’utilisateurs de la plateforme Paxful. Au total, Paxful comptait 6 millions d’utilisateurs dans le monde à la fin du mois d’avril 2021.

L’annonce récente par la Securities and Exchange Commission (SEC) du Nigeria de règles et de directives régissant les acteurs du secteur de la cryptomonnaie en est une autre preuve.

En janvier de l’année dernière, il a été signalé que trois mois après son lancement, l’application eNaira avait été téléchargée 694 000 fois depuis 160 pays et avait été utilisée pour plus de 35 000 transactions. Et, selon les déclarations des médias locaux, environ 700 000 téléchargements ont été effectués depuis la semaine dernière.

L’eNaira est la représentation numérique de la monnaie officielle du Nigeria, et la première monnaie numérique nationale en Afrique. Après son introduction par la CBN, les responsables de la banque ont déclaré qu’elle faciliterait l’inclusion financière et les gains fiscaux qui stimuleraient l’économie.

En avril de cette année, la bourse de cryptomonnaies Kucoin a estimé qu’environ 34 millions de Nigérians négocient ou détiennent des cryptomonnaies, malgré les limites imposées par la Banque centrale du Nigeria aux transactions en cryptomonnaies.

Nigeria flag draped over a bitcoin cryptomonnaie coin. 3D Rendering
Photo by InkDropCreative on Deposit Photos

Les jeunes sont particulièrement intéressés par les cryptomonnaies

Bukola Saraki, l’un des quinze candidats du Peoples Democratic Party à l’élection présidentielle nigériane qui approche, a reconnu que les monnaies numériques peuvent réellement profiter à la jeunesse du pays. Le président du Sénat américain, M. Saraki, affirme qu’il est le meilleur candidat pour diriger le Nigeria en 2023 et souligne la nécessité de promulguer des règlements régissant les acteurs de ce domaine.

« Je crois que les monnaies numériques ont contribué à créer des emplois et des opportunités, en particulier pour la jeune génération. Et je soutiens les initiatives qui produisent des emplois et une atmosphère propice pour que les gens fassent des affaires » a déclaré Saraki.

M. Saraki a toutefois réaffirmé que les préoccupations relatives au blanchiment d’argent et aux abus que les régulateurs soulèvent souvent, y compris la Banque centrale du Nigeria (CBN), doivent être traitées.

« Je ne suis pas contre, mais je pense que nous devons l’examiner et voir qu’il doit être exploité dans un environnement bien encadré. Il doit y avoir une législation et des politiques qui garantissent qu’il n’y a pas d’abus dans le processus, quel qu’il soit. »

Son programme spécifique sur les cryptomonnaies ou les NFT n’a pas été communiqué, mais il est important que des candidats lancent le sujet de la régulation des cryptomonnaies dans un pays si tourné vers ces nouvelles technologies.

Le Nigeria fait partie de ces pays à fort potentiel d’adoption pour les cryptomonnaies. Lorsque la régulation le permettra, les nigérians pourront utiliser, créer et améliorer le Web 3.0 afin d’obtenir plus de transparence et de stabilité grâce à la blockchain.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Alexis Patin avatar
Alexis Patin

Passionné de géopolitique, économie, cryptomonnaies, d’Eurasie et de voyages ! (le plus à l’est possible), crypto-trader depuis 4 ans.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 19 103,00 $ -0.99%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 050,04 $ -2.16%
DEFI (DEFIPERP) 2 494,70 $ -1.44%
MARKETS (ACWI) 84,51 $ 0.74%
GOLD (XAUUSD) 1 807,81 $ -0.16%
TECH (NDX) 11 585,68 $ 0.68%
CURRENCIES (EURUSD) 1,04 $ -0.03%
CURRENCIES (EURGBP) 0,860550 £ -0.05%
CRUDEOIL (USOIL) 108,05 $ -0.4%
IMM. US (REIT) 2 435,02 $ 1.8%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document