A
A

Bitcoin (BTC), Ether (ETH) : Les cryptomonnaies seraient-elles dangereuses ?

mer 15 Juin 2022 ▪ 15h30 ▪ 5 min de lecture - par Eddy Senga

Le secteur de la cryptographie se fait chaque jour des opposants. Alors que les marchés sont en état d’alerte maximal, certaines personnes en profitent pour dénigrer les actifs cryptographiques et mettre en garde les investisseurs. Si d’autres voient toujours dans les cryptomonnaies une solution pour multiplier les gains, il n’en va pas de même pour tout le monde. Pour le gouverneur de la Banque d’Angleterre, il faut se méfier des cryptos.

cryptomonnaies angleterre

Andrew Bailey contre les cryptos

Les actifs cryptographiques suscitent un réel intérêt depuis leur apparition sur le marché. Source de profits indéniable, de nombreuses personnes s’y sont lancées à corps perdu. Particuliers, entreprises et institutions, le secteur a touché tout le monde. Cependant, plusieurs investisseurs n’ont pas pris en compte le côté volatile de ce type de marché. Alors que la hausse des cours séduisait les négociants, la chute les fait redescendre sur terre.

En effet, les marchés cryptographiques connaissent une chute sans précédent. Alors que les cours filaient bon train depuis 2020, la tendance baissière actuelle inquiète tout le monde. Pas parce que les marchés n’avaient jamais chuté, mais parce qu’un tel niveau de baisse est quasiment historique. La solution idéale face à cette situation tarde à venir et les spéculations s’enchaînent. Tandis que certains pensent que c’en est fini des cryptomonnaies, d’autres au contraire, prédisent que c’est juste une étape avant le grand rebond.

Toutefois, cette chute est loin de déplaire aux principales institutions financières. En effet, certaines s’en servent pour dénigrer cette nouvelle classe d’actifs. L’importance des cryptomonnaies reste mitigée. D’un côté, on a les sympathisants, et de l’autre les opposants. Dans cette catégorie, se classe le gouverneur de la Banque d’Angleterre. Andrew Bailey montre carrément son hostilité pour ces actifs numériques.

Le 13 juin, ce dernier a donné son point de vue devant la commission parlementaire du Royaume-Uni. Pour lui, la cryptographie n’a pas de valeur propre. De ce fait, elle n’a aucune garantie et présente de gros risques de pertes. Selon lui, tout investissement cryptographique implique des pertes de capitaux. De plus, le secteur est rempli de mauvais acteurs qu’il faudrait éliminer. Pour ce faire, l’utilisation des outils d’intelligence artificielle pourrait s’avérer efficace.

Andrew Bailey

Quelle suite après la chute des marchés cryptos ?

Alors que la chute des marchés se poursuit depuis plusieurs mois, les investisseurs commencent à se poser des questions. Le bitcoin (BTC) considéré comme le plus grand actif crypto, n’a pas résisté à la baisse. En effet, l’actif phare a perdu plus de 7 % de sa valeur au cours des dernières 24 heures. Ces événements ne laissent personne indifférent, et encore moins les principaux marchés mondiaux.

Pendant ce temps, certains analystes tels que Nigel Green prédisent le rebond de la crypto. Pour eux, la chute qui se produit actuellement est la preuve que le cours reprendra dans quelques mois. Toutefois, de nombreuses personnes restent sceptiques. En l’occurrence, Andrew Bailey. La Banque d’Angleterre manifeste clairement son antipathie. Pour Jon Cunliffe, sous-directeur de l’institution, il faut se retirer des actifs cryptographiques car ils sont risqués. 

La banque centrale britannique manifeste son hostilité aux cryptomonnaies depuis longtemps. En décembre 2021, elle a qualifié la principale crypto de « sans valeur ». En avril dernier, elle a augmenté les frais des entreprises de la City de Londres de 9 %. Selon elle, ces frais permettront le financement d’une recherche sur les risques associés aux cryptos entre autres. L’explosion du marché cryptographique qui est passé en dessous des 1000 milliards de dollars devient alors l’argument principal de la Banque d’Angleterre.

Les cryptomonnaies sont dangereuses d’après le gouverneur de la Banque d’Angleterre. Alors que les marchés ne montrent aucun signe de hausse pour le moment, les réactions ne se font pas attendre. Une fois de plus, la banque centrale britannique manifeste son hostilité vis-à-vis des actifs cryptographiques. Alors qu’Andrew Bailey pense qu’ils n’ont aucune valeur intrinsèque, Jon Cunliffe, lui, pense que l’évolution rapide des cryptomonnaies pourrait nuire au système financier du pays.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Eddy Senga avatar
Eddy Senga

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 19 222,04 $ -0.38%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 056,11 $ -1.6%
DEFI (DEFIPERP) 2 521,40 $ -0.39%
MARKETS (ACWI) 84,51 $ 0.74%
GOLD (XAUUSD) 1 807,50 $ -0.18%
TECH (NDX) 11 585,68 $ 0.68%
CURRENCIES (EURUSD) 1,04 $ 0.21%
CURRENCIES (EURGBP) 0,861510 £ 0.06%
CRUDEOIL (USOIL) 107,74 $ -0.69%
IMM. US (REIT) 2 435,02 $ 1.8%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document