A
A

Corée du Sud : Les employés de Terraform Labs (Terra) interdits de voyage

mar 21 Juin 2022 ▪ 18h30 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Depuis l’effondrement de Terra (LUNA), plus rien ne va plus pour l’équipe qui avait la charge de la gestion de la blockchain. Les employés de Terraform Labs sont même interdits de quitter la Corée du Sud pendant le temps que durera l’enquête ouverte par les procureurs sud-coréens. L’information a été rapportée dans un média local.

Une interdiction généralisée

Selon le média coréen JTBC, les membres des différentes équipes de Terra ne peuvent plus quitter la Corée du Sud. Les enquêteurs du bureau du procureur du district sud de Séoul ont décidé de cette mesure pour éliminer toute possibilité pour les responsables clés de l’entreprise de s’enfuir à l’étranger afin d’éviter une fouille plus approfondie dans le dossier de la chute de la blockchain Terra.

Dans son rapport, JTBC précise que le PDG de l’entreprise, Do Kwon, se trouve actuellement à Singapour ; donc hors de la Corée du Sud. De ce fait, en attendant que l’enquête soit achevée, le ministère public pourrait, en collaboration avec les autorités singapouriennes, faire invalider le passeport de Kwon.

Les nouvelles mesures des autorités ne concernent pas que les employés actuels de la société. Les anciens employés sont, eux aussi, sous le coup de l’interdiction de sortie du territoire, à en croire le développeur Daniel Hong. D’après lui, pour éviter que les anciens employés détruisent d’éventuelles preuves, le gouvernement ne leur a rien notifié.

Les employés de Terraform Labs traités comme des criminels ?

À propos de l’interdiction de voyage qui pèse sur les employés de Terraform Labs, Hong a déclaré qu’il n’est pas d’accord avec cette mesure. Il estime qu’elle donne l’impression que les employés sont des criminels et que c’est juste « inacceptable ».

Dans le but de bien enquêter sur les dessous de la société, une unité spéciale a été réactivée en Corée du Sud : Faucheurs de Yeouido. L’équipe est composée de plusieurs régulateurs et a pour mission de se concentrer sur les fraudes et les transactions illégales dans le pays.

En Corée du Sud, les autorités prennent des dispositions pour que l’enquête sur Terraform Labs soit une réussite. Entre autres, elles ont pris une décision relative aux employés de la société. Ces derniers n’ont plus le droit de quitter le territoire national.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 168,90 $ -1.48%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 215,16 $ -2.15%
DEFI (DEFIPERP) 2 909,30 $ -3.64%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document