A
A

La HSBC ne veut pas entendre parler de cryptos !

ven 16 Sep 2022 ▪ 21h00 ▪ 3 min de lecture - par Ariela RASOANJANAHARY

En mai 2021, le PDG de la HSBC a déjà déclaré qu’il considère le bitcoin comme une classe d’actifs plus qu’un véhicule de paiement. Récemment, il a encore ajouté qu’il remet en question la pertinence de la cryptomonnaie en tant que produit. Ces réticences font partie des autres raisons qu’il a avancées pour expliquer pourquoi HSBC est défavorable à la crypto.

France - FEB 12: HSBC Bank on February 12 2015 in Paris, France

Le PDG de HSBC annonce que sa banque ne veut pas de la cryptomonnaie. 

Les cryptos sont trop volatiles

Lors de son interview, le PDG de la HSBC, Noel Quinn, a déclaré : « En tant que banque, nous n’entrons pas dans le monde de la crypto, du trading de crypto et des échanges de crypto. » C’est une réponse claire et sans équivoque de la part du dirigeant de la plus grande banque d’Europe. De plus, Noel Quinn n’a pas hésité à dire que HSBC n’est pas la seule banque à être réticente par rapport à la cryptomonnaie. Néanmoins, elle reste la plus négative.

La principale raison qu’il a avancée est la volatilité des cryptomonnaies. Il a en effet souligné que les cryptos sont trop volatiles. Il a d’ailleurs ajouté qu’il s’inquiète sur la durabilité des valorisations de ces actifs numériques.

Des actifs sans avenir certain selon le PDG de la HSBC

Le PDG de la HSBC a déclaré lors de son interview : « Je ne vais pas prédire où cela ira dans le futur. » Des propos qui laissent penser que ce banquier n’a pas confiance en l’avenir la cryptomonnaie. Il n’a d’ailleurs pas hésité à affirmer son scepticisme.

Comme Noel Quinn, Andrew Bailey, le gouverneur de la banque d’Angleterre, avait aussi parlé de la cryptographie en négatif. Il a déclaré que : « Les cryptomonnaies pouvaient être dangereuses. » Des propos qui laissent entendre que les cryptomonnaies auront du mal à intégrer les banques d’Europe !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Ariela RASOANJANAHARY avatar
Ariela RASOANJANAHARY

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !