A
A

Crypto : CZ sonne-t-il le glas de WazirX (WRX) ?

lun 08 Août 2022 ▪ 18h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Tellement il y avait une succession de gels de fonds qu’à la moindre information sentant la même effluve, les enthousiastes paniquent. C’est le cas des utilisateurs de WazirX qui, après une demande de transfert de fonds vers Binance, étaient dans une situation de trouble totale. Une nouvelle météorite qui s’abat sur la planète Crypto ?

CZ sème la panique auprès des utilisateurs de WazirX

Changpeng Zhao se démet de toute responsabilité concernant WazirX

Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, vient de mettre le point sur le « i » concernant le cas de WazirX. À titre de rappel, Nischal Shetty, le fondateur de cette plateforme indienne de cryptomonnaie, a affirmé que le projet appartient à Binance. Histoire d’échapper aux enquêtes des agences gouvernementales indiennes, peut-être ?

Car récemment, l’Enforcement Direcorate (ED) de l’Inde a perquisitionné son domicile et celui du cofondateur Sammer Mhatre. Comme chef d’accusation, l’agence a mentionné sa contribution à une fraude présumée sur des applications de prêt instantané.

La réponse CZ est claire :

« Binance fournit des services de porte-monnaie à WazirX. Le domaine de WazirX est transféré sous notre contrôle. Nous avons reçu un accès partagé à un compte AWS. Nous pourrions fermer WazirX. Mais nous ne le pouvons pas, car cela nuit aux utilisateurs. »

D’où sa recommandation :

« Si vous avez des fonds sur WazirX, vous devez les transférer sur Binance. C’est aussi simple que cela. »

Le flou continue de régner

La recommandation de CZ était à l’origine d’une situation de panique auprès des utilisateurs de WazirX. Raison pour laquelle son administration a décidé de les clamer via son canal Telegram en y écrivant :

« À la lumière des récents évènements concernant WazirX, nous voulions vous assurer que les opérations se poursuivent normalement », a rapporté CoinDesk.

Dire qu’un billet de Cointribune a rapporté hier que le même ED a déjà gelé les 8,14 millions appartenant à WazirX dernièrement.

Si Changpeng Zhao apporte des arguments contraires à ceux avancés par les barons de l’exchange indien, c’est parce qu’il ne veut aucune implication dans cette sale affaire. Heureusement que le ministre indien des Finances semble avoir compris leur manigance maquillée par une soi-disant affiliation à Binance.

Jusqu’à ce jour, les patrons de Binance et de WazirX semblent lancés sur une partie de ping-pong interminable concernant leur pseudo-relation. Si CZ ne cesse de marteler qu’il n’a rien à avoir avec la bourse de cryptomonnaies indiennes, Nischal Shetty affirme le contraire. Et ce à coup de tweets. Mais peu importe la véracité de leur propos, ce sont toujours les utilisateurs qui paient les frais de la chute d’un exchange. Nous en avons beaucoup appris sur le sujet avec le cas Celsuis.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !