Qui est Kain Warwick ?

lun 06 Juin 2022 ▪ 17h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas

Kain Warwick est une personnalité crypto connue pour avoir fondé la cryptomonnaie Synthetix. Cet actif numérique a été l’un des premiers à profiter de l’explosion de la Finance Décentralisée (DeFi) au cours de l’année 2020, ce qui l’a rendu populaire auprès des crypto-investisseurs.

Dans cette publication, nous allons voir ensemble qui est réellement Kain Warwick et quel impact il a eu sur l’écosystème blockchain. Pour cela, nous nous intéresserons à son passé et à sa création qui l’a rendu célèbre, Synthetix.

Éducation et parcours professionnel

Kain Warwick est né en Australie et c’est tout naturellement qu’il a effectué sa scolarité dans ce pays. Il a intégré l’Université de la Nouvelle Galle du Sud et a obtenu un diplôme en génétique. Une telle formation est un peu atypique pour une personnalité crypto, mais cela ne semble pas lui avoir posé le moindre problème pour réussir dans le monde de la blockchain.

Kain Warwick est assez discret sur sa vie avant les cryptomonnaies, ce qui fait qu’il est très difficile d’en savoir plus sur lui. On sait qu’il a cofondé Blueshyft, une société qui permettait de payer des services en ligne avec de l’argent cash et c’est à peu près tout.

Profitant de la hype généré par les ICOs au cours de l’année 2017, il s’est décidé à se lancer dans le monde des cryptomonnaies en fondant son propre projet, Havven. Cependant, le nom de cet actif numérique changera rapidement pour devenir celui que l’on connaît tous aujourd’hui, Synthetix.

Le fondateur de Synthetix

Par rapport à toutes les ICOs arrivées sur le marché au cours de l’année 2017, Synthetix est l’un des seuls projets à avoir survécu au long hiver crypto qui a suivi ce moment de folie. Deux ans après l’arrivée des jetons SNX sur les exchanges, le prix était toujours similaire à celui de l’ICO, même si le jeton avait perdu jusqu’à 90 % de sa valeur pendant le long bear market de 2018 à mi 2019.

L’année 2020 a été l’année de la DeFi. Étant un projet qui évoluait dans cette niche, Synthetix a donc profité de l’engouement pour voir sa valeur être multipliée par presque 20 à la mi-septembre 2020. Début 2021, les cours se sont même envolés jusqu’à 70 fois la valeur d’un token au prix de l’ICO.

Il faut dire que l’idée de Kain Warwick a été novatrice et révolutionnaire en proposant les premiers produits de type « yield farming » qui ont immédiatement intéressé les crypto-investisseurs. D’ailleurs, une blague dans la communauté crypto le qualifie de « père de l’agriculture moderne », en référence au yield farming qu’il a contribué à populariser auprès des utilisateurs DeFi.

Le co-fondateur de Blueshyft

Kain Warwick est principalement connu au sein de la communauté crypto pour avoir fondé Synthetix. Cependant, il a commencé son aventure d’entrepreneur en cofondant la société Blueshyt, qui permettait à la base de payer en cash pour obtenir des services en ligne, un peu comme on achèterait des paysafecard chez le buraliste pour régler ses achats sur le net.

Cependant, devant l’engouement suscité par les cryptomonnaies, Kain Warwick a très rapidement compris qu’il devait faire évoluer sa société. S’il a permis à des personnes qui n’osaient pas utiliser leur carte de crédit sur internet de pouvoir quand même acheter des services en ligne en utilisant leur argent cash, il a eu l’idée de permettre aux individus d’utiliser plus facilement les cryptomonnaies.

De nos jours, Blueshyft est la première passerelle de paiement en Australie. L’entreprise traiterait des dizaines de millions de dollars en transaction, ce qui est quelque chose de colossal. Ce chiffre devrait d’ailleurs continuer à croître dans les années à venir, puisque de plus en plus de personnes commencent à utiliser leurs actifs numériques.

Conclusion sur Kain Warwick

Kain Warwick a réussi à faire en sorte que son projet, Synthetix, survive à l’hiver crypto de 2018 mi-2019. Puisque son projet était lié à la finance décentralisée, il a pu ainsi profiter de l’énorme hype DeFi de 2020-2021 pour que son projet soit sous le feu des projecteurs, notamment avec son système de yield farming.

Avant de fonder Synthetix, Kain Warwick avait mis au point une autre société, Blueshyft, qui permettait de payer en ligne avec de l’argent cash. Devant l’ampleur qu’ont prise les cryptomonnaies, il a alors eu l’idée de permettre aux utilisateurs de Blueshyft de pouvoir payer avec des cryptos, permettant ainsi à de nouveaux individus d’entrer sur le marché.

Retour à la liste des personnalités crypto

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Nicolas

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.